Entre résurgence mythique et recherche identitaire : parcours d'un principe dynamique de l'imaginaire dans les oeuvres de Julien Gracq : Au château d'Argol, Un balcon en forêt, Un beau ténébreux, Le rivage des Syrtes

par Sandrine Gualandi

Thèse de doctorat en Langue et littérature française

Sous la direction de Jean-Dominique Poli.

Soutenue en 2010

à Corte .


  • Résumé

    La présente thèse s'inscrit dans une double perspective. Dans un premier temps elle s'élabore autour de l'étude théorique qui tente d'examiner les liens, les convergences entre le mythe, la réactualisation de schèmes et la littérature qui, outre sa potentialité à se présenter comme un acte de création, devient le lieu d'élection du mythe permettant, au-delà de tout palimpseste, sa survie, sa pérennité. La partie empirique de notre corpus s'établit à partir du repérage d'un réseau thématique qui permet d'ordonner à notre étude une problématique s'inspirant de la métaphore omniprésente dans l'œuvre de Julien Gracq, celle du «chemin de vie» qui apparaît moins dans sa linéarité que dans sa circularité symbolique impliquant l'initiation de l'homme en quête d'un sens perdu. Cette initiation réalise l'homme et se trouve à l'origine d'un processus de transformation, de récession, permettant l'arrivée de l'homme nouveau, celui qui a su renouer avec les forces telluriques, celui qui a su réintégrer l'unité du monde. La quête chez Gracq ne peut se départir de l'idée d'un voyage physique et imaginaire où les lieux géographiques permettent l'enfouissement dans les profondeurs de la psyché et où l'autre intervient comme l'élément constitutif de la structuration de l'identité. L'espace géographique tient une place prépondérante au sein de l'univers romanesque de Julien Gracq en ce qu'il est à l'origine d'un souffle poétique. Il est un lieu de rencontre poétique participant de la fusion de l'homme et de son univers cosmique, permettant une expérience du monde, une façon d'être présent au monde.


  • Résumé

    The hereby thesis is in line with a double prospect. First, it draws uo around the theoretical study which tries to review the links, the convergence between the myth an its re-invastment, and the litterature which, in addition to its potentiality to appear as an act of creation becomes the choise's place of the myth that makes possible, beyond any palimpsast, its survival, its permanence. The empirical part of our corpus is developped out of a location of a thematic network that permits to order to our study a problematic which is inspired by the omnipresent metaphor in lullien Gracq's work, the one of "the life's way". That appears less in its linearity than in its symbolic concentricity, implicating the initiation of man looking for a lost maeaning. This initiation cornes from a dream of final reality that fulfils the man and is at the origin of a process of transformation tha permits the arrivaI of the new man, the one who succeeded in going back to the earth's strengths the one who succeded inreturning to the world's unity. The Gracq's search swere from the idea of a physical trip and the imaginary where geographic places permit to bury in depht of the psyche, and where the other intercedes as a constituent element of the strucuration of the identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (546 p.)
  • Annexes : 90 ref. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH POL 83925
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.