Design et appropriation d'un dispositif d'interactions haptiques pour l'expression et la perception d'attitudes communicationnelles

par Barthélémy Maillet

Thèse de doctorat en Technologies cognitives, management de l'innovation et systèmes complexes

Sous la direction de Anne Guénand et de Charles Lenay.

Soutenue en 2010

à Compiègne .


  • Résumé

    Notre travail vise le design de dispositifs haptiques pour des interactions perceptives entre personnes. L’enjeu est de proposer des solutions d’interfaces appropriables par leurs utilisateurs, facilitant leur intégration dans la sphère des usages. Pour cela, nous considérons le dispositif d’interactions selon deux points de vue : en tant qu’outil tenu, constituant d’une expérience perceptive lorsque l’utilisateur agit à travers lui dans l’espace perceptif distal ouvert par l’outil ; et en tant qu’outil déposé, perçu par l’utilisateur lorsque celui-ci agit sur lui dans son espace perceptif organique. Notre apport concerne principalement la conception de l’interface haptique en tant qu’outil tenu. Celle-ci est abordée par des expérimentations en situation d’interaction dans un environnement minimaliste. Elles nous conduisent à distinguer deux composantes des avatars utilisés pour interagir dans un espace distal : le corps-image (ce qui permet à l’utilisateur d’être perçu par les autres) du corps-percevant (ce qui permet à l’utilisateur de percevoir les autres). Nous montrons empiriquement qu’un ajustement indépendant des propriétés de ces deux corps permet de modifier la dynamique d’interaction entre deux personnes, rendant possible l’expression et la perception d’attitudes communicationnelles. Nous pouvons alors nous intéresser à l’interface déposée en nous attachant à proposer des actions organiques qui font sens pour l’utilisateur.

  • Titre traduit

    Design and appropriation of an haptic device dedicated to the expression and perception of communicational stances


  • Résumé

    Our work aims at designing haptic devices for perceptual interpersonal interactions. The issue is to propose interfaces facilitating the development of their usages. Therefore, we consider interfaces from two perspectives : as an in-hand tool, constitutive of a perceptual experience when the user acts through it in the distal world it opens ; and as a put-down tool, constituted by the user, when he acts on it, in his organic perceptual world. In this work we focus on the design of the haptic interface as an in-hand tool. We operate it with user experimentations conducted in a deliberately minimalist interaction environment. These experiments lead us to make a distinction between two components of avatars used to act in distal worlds : the image body (enabling the user to be perceived by others) ; and the perceived body (enabling the user to perceive others). We show that separately adjusting the properties of the image body and of the perceiving body modifies the interaction dynamics between two persons. We exploit this new possibility offered by technical mediation to specify the in-hand interface. Then we design the put-down interface, striving for proposing organic actions that make sense for the user.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (245 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 150 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010 MAI 1904
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.