Evaluation à moindre coût de la fiabilité des structures sollicitées en fatigue

par Alban Notin

Thèse de doctorat en Mécanique avancée

Sous la direction de Pierre Villon et de Jean-Luc Dulong.

Soutenue en 2010

à Compiègne .

  • Titre traduit

    Efficient evaluation of the reliability of structures under fatigue loading


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse s'insère dans le contexte général de l'estimation de la fiabilité des structures sollicitées en fatigue. Dans le cas d'applications industrielles, chaque évaluation est potentiellement coûteuse en temps de calcul et en espace de stockage. De ce fait, seul un nombre fini de calcul peut être réalisé. Cette évaluation à moindre coût de la fiabilité des structures sollicitées en fatigue suppose de travailler sur l'algorithme de fiabilité mais aussi d'accélérer les calculs mécaniques. Cette double problématique constitue la base de ce travail de thèse. Pour la partie fiabilité, la méthode MRCP (Méthode de Rééchantillonnage du Chaos Polynomial) a été développée. Son objectif est de proposer une troncature adaptative du métamodèle par chaos polynomial en estimant l'erreur par les intervalles de confiance sur l'indice de fiabilité. Les résultats montrent que l'approche est efficace pour des états-limites suffisamment réguliers. Une alternative à l'emploi de métamodèles consiste à accélérer les calculs mécaniques. C'est l'objectif de l'approche SLDL T (décomposition LDL T Stochastique) qui se base sur une modification de la décomposition de Cholesky en supposant que les variations de la matrice L sont négligeables dans le domaine de variation des variables aléatoires. L'aléa est alors reporté sur la matrice diagonale D, optimisée de façon à minimiser l'erreur sur la matrice de rigidité. Les résultats montrent un gain en temps de calcul de l'ordre de 180 sur un exemple industriel dont le comportement mécanique est linéaire élastique et le module d'Young modélisé par un champ stochastique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 154 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010 NOT 1877
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.