La relation entre estimation publique de la valeur fondamentale des sociétés cotées et évolution de leur cours : une contribution basée sur des études de cas

par Jacques-Olivier Charron

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Ève Chiapello.

Soutenue le 12-11-2010

à Paris, CNAM , dans le cadre de Ecole doctorale Arts et Métiers (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d'innovation, de prospective stratégique et d'organisation (Paris) (laboratoire) , Conservatoire National des Arts et Métiers (laboratoire) et de Laboratoire d'Innovation, Prospective Stratégique et ORganisation (laboratoire) .

Le jury était composé de Fabien Muniesa, André Orléans.

Les rapporteurs étaient Philippe Steiner, Hélène Rainelli-Weiss.


  • Résumé

    L'efficience fondamentale, i.e. l'efficience comprise comme conformité de la valorisation par les marchés financiers à la valeur fondamentale des titres est en tant que telle peu testée. Notre recherche vise à renouveler ses modes de test en se basant sur une conception constructiviste de la valeur fondamentale. Ce renouvellement, axé sur l'adoption d'un point de vue d'investi, est mis en oeuvre sur 4 cas de sociétés cotées françaises sur une période de 3 ans. La première partie de la thèse est consacrée à l'identification des acteurs les plus légitimés de ce type d'expression publique. Elle montre que ce sont les analystes financiers sell-side. La deuxième partie étudie la relation entre l'estimation publique de la valeur fondamentale par ces acteurs et l'évolution des cours. Elle aboutit au constat d'une estimation fortement dépendante de la dynamique du marché. La troisième partie apporte des éléments d'explication de ce constat en présentant sous la forme d'une configuration le mode d'interdépendance dans lequel s'inscrivent à la fois les analystes, les investisseurs et d'autres acteurs.

  • Alternative Title

    The relationship between the public appraisal of listed firm's fundamental value and their stock price : a case-study based contribution


  • Résumé

    Fundamental efficiency, i.e. efficiency understood as the fact financial asset prices reflect their intrinsic value is as such rarely tested. Our research aims at a renewal of its test modes based on a constructivist conception of intrinsic value. This renewal, centered on an investee’s point of view, is implemented on 4 cases of French listed firms on a 3-year period. The first part of the thesis is devoted to the identification of the most recognized actors of this kind of public expression. It shows these are the sell-side financial analysts. The second part studies the relationship between the public appraisal of intrinsic value by these actors and stock price changes. It establishes this appraisal heavily depends on market dynamics. The third part tries to explain this by displaying as a figuration the interdependence mode in which analysts, investors and other actors are all involved.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consult en bibliothèque

La version de soutenance existe

Where is this thesis?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.