Les apports de la clinique du travail à l'analyse de la "présentation de soi" chez le dirigeant d'entreprise

par Marie-Isabelle Wolf

Thèse de doctorat en Psychologie du travail

Sous la direction de Christophe Dejours.

Soutenue le 19-02-2010

à Paris, CNAM , dans le cadre de Ecole doctorale Arts et Métiers (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur le travail et le développement (Paris) (équipe de recherche) , Conservatoire National des Arts et Métiers (laboratoire) et de Laboratoire d'Ergonomie - Centre de Recherche sur le Travail et le Développement (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Lhuilier.

Le jury était composé de Christophe Dejours, Dominique Lhuilier, Jean-François Chanlat, François Hubault, Laerte Sznelwar.

Les rapporteurs étaient Jean-François Chanlat, François Hubault.


  • Résumé

    LES APPORTS DE LA CLINIQUE DU TRAVAIL À L’ANALYSE DE LA « PRÉSENTATION DE SOI » CHEZ LE DIRIGEANT D’ENTREPRISE Cette recherche se propose d’explorer ce qui, dans la rencontre entre la subjectivité du dirigeant d’entreprise et son travail, permet de mieux comprendre ses conduites souvent jugées irrationnelles. A l’issue d’une lecture critique des travaux de psychologie et de psychosociologie des organisations portant sur le dirigeant et des travaux de gestion portant sur son activité, la psychodynamique du travail s’impose comme la référence théorique de cette recherche et ce, bien qu’elle n’ait jamais investigué le terrain des directions d’entreprise. Nourrie de connaissances de gestion et de concepts issus de la psychodynamique du travail, cette recherche propose une approche clinique du travail du dirigeant, soit une clinique du décalage entre son travail prescrit et son travail réel. Source de connaissance du travail prescrit du dirigeant, les textes de management mettent en avant la « présentation de soi » comme l’une des composantes de ce travail. Dès lors, le cadre de cette recherche se centre sur l’analyse de cette « présentation de soi » dont les entretiens menés avec quinze dirigeants et dirigeantes révèleront la triple dimension : agir expressif et moyen de faire face aux exigences de la prescription de maîtrise, forme d’accès à la reconnaissance et enfin, stratégie de défense contre la souffrance au travail révélant la rationalité subjective de leurs conduites. Enjeux théoriques et méthodologiques pour la psychodynamique du travail, apport aux sciences de gestion et éthique managériale sont alors discutés, ouvrant la voie d’une réflexion pour définir une méthodologie d’intervention auprès de cette population.

  • Titre traduit

    The contribution of the clinical approach in work as applied to the analysis of the CEO’s “presentation of self”


  • Résumé

    THE CONTRIBUTION OF THE CLINICAL APPROACH TO WORK AS APPLIED TO THE ANALYSIS OF THE CEO’S “SELF-PRESENTATION” The purpose of this research is to explore what it is that, in the cross between CEO subjectivity and his work, allows to better understand behaviors that are often considered irrational. Following a critical review of the literature of organizational behavior and psycho-sociology that deals with the CEO, as well as of the management literature relating to his activity, the field of work-psychodynamics establishes itself as the theoretical reference for this research, despite never actually having penetrated the field of top management. With its grounding in an understanding of management as well as in concepts drawn from the field of work-psychodynamics, this research proposes a clinical approach to the work of the CEO, in other words a clinical study of the gap between prescribed work and actual work. As a source of knowledge of the prescribed tasks of the CEO, management literature tends to point to “self-presentation” as one aspect of that work. Consequently, the scope of this research focuses on the analysis of this “self-presentation”, whose triple dimension is revealed in interviews conducted with fifteen male and female CEOs: firstly, a means of expressive action and a way of coping with the constraints of prescribed mastery, secondly, a means of achieving recognition and finally, a strategy of defense against suffering at work, thus revealing the subjective rationality of their behaviors. We then discuss the theoretical and methodological implications on work-psychodynamics, the contribution to management science, as well as implications on managerial ethics, thereby opening the way to defining a methodology of intervention for this specific population.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.