Etude des voies de réparation des cassures double-brin d'ADN post-réplicatives chez Arabidosis thaliana

par Cyril Charbonnel

Thèse de doctorat en Physiologie et génétique moléculaires

Sous la direction de Charles White.

Soutenue en 2010

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Parmi toutes les lésions que peut subir la molécule d'ADN, les cassures double-brin d'ADN (CDB) sont les plus délétères. Lorsque ce type de lésions est mal ou non réparé, elles induisent une instabilité chromosomique pouvant conduire à la mort cellulaire voire à une tumorogenèse chez les vertébrés. Les CDB peuvent être réparées par deux mécanismes de recombinaison différents : une réparation par recombinaison homologue (RH) ou une réparation par recombinaison non homologue (NRH). Pour étudier les réparations des CDB, nous avons développé une méthode d'analyse permettant de réaliser des cinétiques de réparation chez A. Thaliana. Cette méthode repose sur l'étude de l'apparition et de l'élimination de foci gammaH2AX, c'est-à-dire la marque des CDB. Tout d'abord, nous avons confirmé que la signalisation gammaH2AX des CDB est conservée chez la plante modèle : la phosphorylation du variant d'histone par les kinases AtATM ou AtATR est dépendant du complexe AtMre 116AtRad50-AtNbs1 suite à la formation de CDB radioinduites. Par la suite, nous avons montré que la protéine AtXrcc1 joue un rôle dans une voie alternative de réparation des CDB. Cette protéine agit indépendamment de l'hétérodimère Ku et de AtRad1. Nos données suggèrent donc l'existence de trois voies différentes de NHR chez les eucayotes supérieurs, la voie C-NHEJ (Ku-dépendante), la voie B-NHEJ (Xrcc-dépendante) et la voie MMEJ initialement décrite chez la levure, dépendante de Rad1). Puis, nous avons révélé que ces trois voies de NHR constituent la réponse majoritaire à la formation de CDB, et que la RH jouerait donc seuleument un rôle mineur au cours de la réparation

  • Titre traduit

    Study of post-replicative pathways of DNA double strand break repair in Arabidopsis thaliana


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 196-247

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.