La difficulté d'être dans l'oeuvre de Musset

par Sébastien Madriasse

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pascale Auraix-Jonchière.

Soutenue en 2010

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Comment un poète illustre de son vivant, un dramaturge non joué jusqu'en 1847, sifflé à l'Odéon, est-il devenu l'un des auteurs de théâtre les plus représentés au XXe siècle, en même temps qu'un poète dédaigné, tout au moins tombé en désuétude ? Parfois qualifiés d'illisibles, ses vers sont aujourd'hui souvent considérés comme les manifestations littéraires anecdotiques d'un éternel enfant, tout justes bonnes à émoustiller les jeunes filles. On ne s'intéresse guère de nos jours qu'à sa dramaturgie, avec "Lorenzacio" en point de mire ou encore aux approches biographiques d'un poète perçu comme parangon de l'enfant du Siècle. Peu de publications s'attachent à envisager les diverses manifestations de son mal-être dans l'écriture poétique, théâtrale et au coeur de sa prose. Mais au-delà des querelles et des partis pris littéraires, des jugements passionnés, une caractéristique demeure : la dualité de son expérience amoureuse. L'amour, point de jonction entre le poète et l'homme, résonne à la fois comme une sublimation des atermoiements de l'existence par la sacralisation de l'écriture et comme une composante radicale du mal du siècle. Cette disponibilité originelle semble chez Musset présider à l'état amoureux comme à l'acte créateur, qui s'unissent pour bâtir un étrange monument littéraire, à une époque où le romantisme tend à délaisser le voile de l'idéalisme pour s'adonner à "la curiosité du mal" que consacrera Baudelaire. Entre le châtiment de la femme et sa sublimation esthétique, au-delà de l'expérience par-delà Bien et Mal du divin et de la mort, Musset rêve d'une épuration dans la souffrance qui fondera l'une des plus douces, certains diront surannées, poétiques du coeur au sein du panthéon français. La psyché de l'homme moderne, deux siècles plus tard, dans ses interrogations sur le monde et la place qui est la sienne, son rapport au divin et à l'Autre, la dialectique de l'individuel et de l'universel, dans son indéracinable idéalisme, se fait l'écho des tourments de "l'Enfant du Siècle" et de sa quête d'un antidestin dans l'écriture. . .

  • Titre traduit

    The difficiculty of being in Musset's writtings


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (417 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 399-414. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.