Choix rationnel, langage et représentations des inégalités et des discrimations : une étude des déclarations de couleurs de peau dans le Brésil contemporain

par Stéphanie Cassilde

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Louis Arcand et de Juan Matas.

Soutenue en 2010

à Clermont-Ferrand 1 .


  • Résumé

    Au Brésil les déclarations de couleurs de peau sont influencées par les caractéristiques socioéconomiques des personnes. Pour appréhender ce phénomène, nous avons réalisé une enquête de terrain de neuf mois (2006-2007) dans deux entreprises de la ville de São Paulo. En liant économie et sociologie, nous identifions les motivations et mécanismes à l’oeuvre lors d’une déclaration de couleur de peau, en appréhendant la mosaïque brésilienne des couleurs de peau dans sa globalité. Nous soulignons la fluidité de la définition des catégories et des processus de catégorisation. La cor [couleur] devient un concept en soi et nous décrivons une relation de dépendance chromatique. Nous explicitons des éléments entourant les déclarations et relevant de l’implicite, puis nous modélisons la construction de ces déclarations en termes de mobilité chromatique. Nous soulignons que la stabilité des déclarations selon différentes classifications masque une modification de la définition des catégories de couleurs de peau à travers un changement dans la distribution effective des variables socio-économiques au niveau individuel. Puis nous examinons la possibilité de disposer d’une équation de calcul racial afin d’instrumenter la variable « couleur de peau » dans les applications économétriques pour lesquelles un problème d’endogénéité se pose. Enfin nous questionnons l’objet appréhendé à travers les mesures d’inégalités et de discriminations car l’interaction entre les choix rationnels (les déclarations) et le langage (support des déclarations) souligne leur dimension de représentations plutôt que d’une description basée sur la matérialité physique des individus.

  • Titre traduit

    Rational Choice, Language and Representations of Inequalities and of Discriminations


  • Résumé

    In Brazil skin colour declarations are influenced by individuals’ socio-economic characteristics. To analyze this phenomenon I conducted a nine-months field research (2006-2007) in two enterprises located in São Paulo city. I link Economics and Sociology to identify the motivations and the mechanisms of skin colour declarations. The Brazilian skin colour mosaic is here taken as a whole. I underline the fluidity of the definitions of categories and of categorization processes. The cor [colour] becomes a concept per se and I describe a relation of chromatic dependency. I explain some elements which are linked to declarations and which are usually implicit. Then I built a chromatic mobility model to explain the construction of these declarations. I underline that the consistency of skin colour declarations given different classifications hides a modification of skin colour categories’ definitions through a change in the effective distribution of individual’s socio-economic variables. Then I study the possibility to have a racial calculus equation to instrument the variable “skin colour” in econometrical applications in the case of an endogeneity problem. Finally I question what is analyzed with inequality and discrimination measurements, because the interaction between rational choices (declarations) and language (basis of the declarations) underlines the representational aspect of these measures rather than a pure link with individual physical materiality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (642, 556 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 603-624

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.