Usage et contribution des systèmes de gestion intégrés de type ERP à la maîtrise de la décision : le cas de 2 PMI tunisiennes

par Amel Chaabouni

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean Moscarola et de Abdelfattah Triki.


  • Résumé

    Partant des constats, qu'une même technologie ne produit pas les mêmes effets d'une organisation à une autre, et de la complexité de la prise de décision à laquelle les dirigeants sont souvent confrontés, les usages des systèmes de gestion intégrés de type ERP et leurs effets sur la prise de décision méritent réflexion. La présente thèse vise à comprendre la nature des interactions entre l'ERP et les acteurs afin d'en apprécier l'impact sur la prise de décision. Notre démarche de recherche est de type abductif. Suite à une revue de la littérature, nous nous sommes engagés dans une expérience d'immersion dans deux PMI Tunisiennes, l'une ayant réussi et l'autre ayant échoué, l'implantation et l'usage d'une même solution intégrée de type ERP. Cette recherche montre l'importance de la théorie de la structuration pour expliquer la réussite et l'échec de l'usage de la solution sus mentionnée. L'application de la théorie de la structuration à la première étude de cas nous a permis d'apprécier la valeur d'un phénomène important, à savoir, la théorie de la gestion des connaissances. Il s'avère que cette dernière renforce et favorise l'apport de la théorie de la structuration dans l'explication de la réussite et l'échec de la solution intégrée. En effet, les résultats de nos investigations basées sur les études de cas montrent que l'entreprise dotée d'une expertise dans la gestion des connaissances, réussit l'usage de la solution intégrée dans un contexte social caractérisé par la prédominance des dimensions de signification et de domination aux dépens de la légitimation. Par conséquent, un usage adéquat de la solution intégrée améliore le processus de prise de décision, surtout au niveau de la première étape, c'est-à-dire, l'intelligence des problèmes. En fin de compte, cette thèse se propose d'apporter un éclairage sur la dynamique de l'usage de la technologie dans l'entreprise. En combinant les apports de la théorie de la structuration et ceux de la théorie des connaissances, le présent travail se termine par la proposition d'un nouveau concept libellé « compétences dans la gestion des connaissances ». Ce concept traduit le degré auquel l'entreprise est dotée de l'expertise à gérer les connaissances liées à l'implantation de la technologie. Plus la PMI est dotée d'une telle compétence, plus la solution a des chances de maîtriser la prise de décision.

  • Titre traduit

    Use and contribution of management information systems of ERP type to decision making : the case of two tunisian industrial SME's


  • Résumé

    On the basis of reports, whereby a same technology doesn't produce the same effects from one organization to another, and the complexity of the decision making to which leaders are often confronted, the use of management information systems et ERP type and their effects on the decision making process deserves attention. The present thesis aims to understand the nature of interactions between ERP and actors in order to appreciate the impact of it on the decision making process. Our research method is abductive. From a review of the literature, we got involved into an experience of immersion in two Tunisian industrial SMEs (Small/Medium Entreprise), one case of a success and the other a case of failure, regarding the implementation and the use of a same intergrated solution or ERP type. This research shows the relevance of the structuration theory in explaining the success and the failure of the use of the one above mentioned solution. The use of the structuration theory in the first case study permitted us to appreciate the value of an important phenomenon : knowledge management. It reveals that the knowledge theory reinforces the contribution of the structuration theory in the explanation of the success and the failure of the ERP integrated solution. Indeed, the results of our investigation based on case studies show that the entreprise endowed with expertise in knowledge management, succeeds in the use of the integrated solution in a social context characterized by the predominance of the significance and domination dimensions at the expense of recognition. Therefore, an adequate use of the integrated solution improves the decision making process, especially during the first stage, that is, the intelligence phase. This thesis is believed to shed light on the dynamics of technology use in the entreprise. While combining the contributions of the structuration theory and those of the knowledge theory, the present work ends up with the proposition of a new concept labelled « competency with knowledge management ». This concept translates the degree to which the entreprise is endowed with the expertise of managing knowledge which is related to technology implementation. Consequently, he more the entreprise is endowed with such a competency, the more the solution has chances to master the decision making process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (309 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 256-282

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Economie, gestion, sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Economie, gestion, sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.