Impact des polymorphismes PlA1/PlA2 du gène de la glycoprotéine IIIa (rs5918), insertion/délétion du gène de l'enzyme de conversion de l'angiotensine I (rs4340) et A1166C du gène du récepteur de type 1 de l'angiotensine II (rs5186) sur la survenue d'évènements cliniques à long terme dans des cohortes de patients avec lésions athéromateuses nécessitant une revascularisation

par Claire Le Hello

Thèse de doctorat en Recherche clinique, innovation technologique, santé

Sous la direction de Jean-Louis Gérard.

Soutenue en 2010

à Caen .


  • Résumé

    La physiopathologie de la maladie athérothrombotique (MAT) repose sur la dysfonction endothéliale et l’inflammation qui font intervenir les multiples constituants de la paroi vasculaire et du sang. Toute modification d’origine génétique de l’un d’entre eux peut moduler l’évolution de la MAT. Les nombreux gènes en cause interagissent entre eux mais aussi avec des facteurs environnementaux en compliquant l’exploration. Nous avons évalué l’impact des polymorphismes rs5918, rs4340 et rs5186 sur le devenir clinique à long terme dans 2 cohortes observationnelles prospectives monocentriques de sujets athéromateux au stade de la revascularisation. Aucune différence significative n’a été objectivée pour rs5918 pour les évènements vasculaires majeurs dans une cohorte de 1 111 coronariens traités par angioplastie avec stenting avec un suivi de 21. 4 ± 5 mois. Pour rs4340, dans une cohorte de 872 sujets avec lésions athéromateuses de tout territoire nécessitant une revascularisation, la mortalité globale était significativement plus élevée en analyse multivariée en cas de polymorphisme I/D après un suivi de 21. 1 ± 9. 9 mois. La différence n’était pas significative pour la survenue d’évènements cardiovasculaires majeurs. Aucune différence de mortalité globale ou de survenue d’évènements cardiovasculaires majeurs n’a été objectivée pour rs5186. Ainsi, ces 3 polymorphismes ne semblent pas avoir d’impact sur le devenir cardiovasculaire clinique à long terme en cas de MAT nécessitant une revascularisation. Ce travail a aussi permis de décrire les carences existant dans la prise en charge médicale de tels patients.

  • Titre traduit

    Impact of PlA1/PlA2 in Glycoprotein IIIa (rs5918), deletion in angiotensin-converting enzyme (rs4340) and A1166C in angiotensin II type-1 receptor gene polymorphisms (rs5186) on long-term clinical outcomes in cohorts of patients with atherothrombotic lesions requiring revascularization


  • Résumé

    Endothelial dysfunction and inflammation are the cornerstones of the atherothrombotic disease (ATD) pathophysiology. The multiple components of vascular wall and blood are involved. Any genetic modification of one of these components may modify ATD course. The numerous involved genes interact with each other but also with environmental factors making its exploration difficult. We have evaluated the contribution of rs5918, rs4340 and rs5186 polymorphisms on long-term clinical outcome in 2 monocentric prospective observational cohorts of patients with ATD requiring revascularisation. Difference was not significant for rs5918 for major adverse cardiovascular events in a cohort of 1 111 patients requiring coronary artery angioplasty with stenting after a follow-up of 21. 4±5 months. In a cohort of 872 patients with ATD of any arterial territory requiring revascularisation, overall mortality was significantly higher for patients with I/D polymorphism (rs4340) in multivariate analysis after a follow-up of 21. 1±9. 9 months. Difference was not significant for major adverse cardiovascular events. No difference was found for rs5186 concerning overall mortality and major adverse cardiovascular events. So, these 3 polymorphisms seem to have no impact on the long-term clinical cardiovascular outcomes of patients with ATD requiring revascularisation. The second cohort enables us to describe the deficiencies which exist in medical management of such patients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (227 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 160-197

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 10 CAEN 3122
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9337
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.