Evolution de la lésion cérébrale et des déficits fonctionnels chez le marmouset soumis à une ischémie cérébrale focale : étude pendant la phase aigüe, subaigüe et chronique

par Ebeline Bihel

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Omar Touzani.

Soutenue en 2010

à Caen .


  • Résumé

    Les échecs des stratégies thérapeutiques contre les conséquences de l’ischémie cérébrale chez l’Homme, ayant pourtant montrées des résultats encourageants chez l’animal, révèlent un réel besoin de développer des modèles animaux pertinents utilisant d’une part des espèces plus proches de l’Homme mais qui soient en même temps faciles à mettre en œuvre. Dans cette optique, nous avons développé un modèle d’ischémie cérébrale par occlusion permanente ou temporaire de l’artère cérébrale moyenne par approche intravasculaire chez le primate non humain, le marmouset. En examinant l’évolution de la lésion cérébrale à l’aide de techniques d’imagerie multimodales à savoir l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et la tomographie par émission de positons (TEP), pendant les phases aigüe, subaigüe et chronique, nous avons montré que cette évolution est proche de celle observée chez l’Homme sur le plan de la topographie et de la cinétique. D’autre part, nous avons mis en évidence l’existence de phénomènes secondaires à la lésion initiale (diaschisis) et des altérations discrètes de la matière blanche. L’évaluation des déficits fonctionnels a montré la présence de déficits sensorimoteurs durables, comme hémiparésie et l’hémianesthésie qui sont corrélés aux atteintes cérébrales en particuliers la sévérité des diaschisis et des altérations de la substance blanche. Ainsi, nous avons démontré la pertinence de ce modèle dans l’évaluation de stratégies thérapeutiques contre l’ischémie mais également son intérêt dans la recherche des mécanismes impliqués dans la persistance des déficits fonctionnels.

  • Titre traduit

    Acute subacute and chronic ischemic stroke in the marmoset : behavioural and neuroimaginig investigations


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The failure of stroke therapies in human clinical trials has been attributed, at least in part, to the inadequacy of animal models of stroke. Several recent reports emanating from committees of experts have called for the use of models in which pertinent animal species and approaches are employed. In this context, we have developed a new stroke model in a non-human primate, the marmoset, using an intravascular approach to occlude, permanently or transiently, the middle cerebral artery. The analysis of the acute, subacute, and chronic evolution of cerebral damage with pertinent imaging techniques (magnetic resonance imaging and positions emission tomography) has shown a close evolution of cerebral damage between the Human and the marmoset, and the presence of secondary damage, like diaschisis, and discrete chronic white matter alterations. Functional deficits evaluations, through the use of a battery of behavioural tests, have shown long lasting sensorimotors deficits, which could be correlated with the severity of diaschisis and white matter alterations. Thus we have demonstrated the relevance of this marmoset’s stroke model for therapeutic evaluations and the investigation of the mechanisms implicated in the persistence of the functional deficits.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (227-45 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 211-227

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 10 CAEN 3118
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.