L'activateur tissulaire du plasminogène dans l’accident vasculaire cérébral ischémique : une sérine protéase exceptionnelle pour une pathologie complexe

par Jérôme Parcq

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Denis Vivien.

Soutenue en 2010

à Caen .

  • Titre traduit

    Tissue plasminogen activator and stroke : an exceptional zymogen for a complex pathology


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’activateur tissulaire du plasminogène (tPA) est une sérine protéase de 70 kDa impliquée dans la fibrinolyse, mais aussi dans le contrôle de la neurotransmission glutamatergique. Présent sous deux formes actives, simple-chaîne (sc-tPA, « proenzyme ») et double-chaîne (tc-tPA), il se démarque des autres protéases par une faible zymogénicité. Dans le compartiment vasculaire, la présence de fibrine stimule l’activité des sc- et tc-tPA à une même valeur envers leur substrat canonique, le plasminogène. Dans cette thèse, je me suis intéressé aux fonctions différentielles de ces deux tPA dans le contrôle de la signalisation glutamatergique au sein du parenchyme cérébral. J’ai mis en évidence au cours de ces travaux que seul le sc-tPA influençait la signalisation dépendante des récepteurs NMDA tant en conditions physiologiques (potentialisation à long terme) qu’en conditions pathologiques (excitotoxicité). La pro-neurotoxicité du tPA par augmentation de l’influx calcique et recrutement de la voie des MAP kinases (ERK(½)) liée aux récepteurs NMDA activés, est spécifique de la forme sc-tPA, impliquant le site de liaison à la lysine de son domaine kringle 2. En conditions physiologiques, seul le sc-tPA participe à l’établissement de la potentialisation à long terme. Nous apportons ici la première preuve d’un effet différentiel des formes sc- et tc-tPA. Cette propriété implique un contrôle cérébral strict de la disponibilité du sc-tPA et de sa maturation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 f.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en 2012
  • Annexes : Bibliogr. f. 177-190

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 10 CAEN 3114
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.