L'épreuve de la guerre et son empreinte sur la poésie de Guillaume Apollinaire : Étude thématique

par Chérif El Jittmaa

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises

Sous la direction de Jean-Claude Larrat.

Soutenue en 2010

à Caen .


  • Résumé

    Les poètes, par nature plus sensibles au rayonnement de leur environnement, sont par conséquent parmi les premiers à percevoir l'ombre de la menace qui pèse sur la France avant que la guerre ne surgisse. Ils ne peuvent se soustraire à leur temps; leurs œuvres doivent dans ce cas particulier et plus qu'à tout autre moment, être une traduction sincère et un témoignage éternel de l'état d’esprit collectif face aux horreurs que traverse leur nation. Cet ouvrage affirme l'impossibilité de séparer la société, donc son histoire, de la littérature ; autrement dit, les écrivains sont inéluctablement rattachés aux événements de leur temps d'autant plus s'il s’agit d'une cause nationale considérée par la majorité comme étant légitime. En ne séparant jamais les mots des actes, Guillaume Apollinaire se présente comme étant le modèle du poète engagé par excellence. Selon lui, vivre prend tout son sens dans le devoir de lutter contre l'injustice et l'oppression, sacrifiant toute liberté personnelle au profit de la collectivité. Le premier chapitre relate la «deuxième» naissance d’un Guillaume Apollinaire plus mûr, plus raisonnable et de surcroît plus responsable ; un écrivain qui entend lier son destin à celui de la France, sa patrie d'adoption, pendant la Grande Guerre, en répondant volontairement à l'appel patriotique et tout en laissant derrière lui les futilités de sa vie privée ainsi que sa carrière. Dans le deuxième chapitre est analysé l'impact évident de la guerre sur la poésie apollinarienne. Le poète excelle alors à dégager la noblesse et la gloire de ces soldats combattant dans l'abnégation la plus totale, assaillis par d'incommensurables souffrances. Dans le dernier chapitre, on découvre l'enchevêtrement ingénieux de deux univers quasiment opposés que sont ceux de la féminité et de la guerre, une expérience littéraire unique en son genre qui témoigne du talent incontestable de cet éminent poète

  • Titre traduit

    The ordeal of the war and its imprint on Guillaume Apollinaire’s poetry : Thematic study


  • Résumé

    Poets are, by nature, the first to detect the threat which hangs over France before the beginnings of war. Consequently they cannot evade the times, and their works have to be a sincere rendering and permanent account of the collective spirit, faced with the horrors which the nation is experiencing. Without ever separating words from acts, Guillaume Apollinaire appears to be the model of the committed poet par excellence. The first chapter relates the «second birth » of a more mature, reasonable and responsible poet, who intends to link his destiny to that of his adopted country. In the second chapter the evident impact of the war on his poetry is analyzed, which draws out the nobility and the glory of the soldiers. In the last chapter, the eminent poet shows his talent by ingeniously interweaving the two opposite universes of war and femininity

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (557 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.530-545. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2010 EL JITTMAA C
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.