Migrations et division sociale de l'espace en Toscane : structures et dynamiques

par David Frantz

Thèse de doctorat en Géographie physique, humaine, économique et régionale

Sous la direction de Pierre Petsimeris.

Soutenue en 2010

à Caen .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est d'étudier les rapports entre la division sociale de l'espace d’une formation sociale d'accueil et la distribution spatiale de ses populations immigrées. À partir des années 1970, les migrations internationales de la Périphérie vers les pays du Centre se sont amplifiées et diversifiées ; de pays d'émigration, l’Italie est devenue un pays d'immigration. La distribution spatiale des populations immigrées est déterminée par la division internationale du travail, la division économique et fonctionnelle de l'espace hôte et les caractéristiques propres des communautés de migrants. Les filtres institutionnels mis en place (droit de séjour, droit au travail) commandent les conditions de vie et d'installation des migrants. Trois échelles sont mises en exergue pour analyser l'articulation entre immigration et économie territoriale : l'Italie pour le contexte de ses déséquilibres territoriaux, la Toscane pour le modèle de l’industrialisation diffuse de la “Troisième Italie”, et Florence, la capitale régionale, pour son économie urbaine du tertiaire inférieur. La panoplie de la méthodologie utilisée – bibliographie, statistiques, enquêtes, entretiens – permet de rendre compte d'une réalité mouvante et difficilement formalisable. La division sociale de l'espace intra- et péri-urbain de Florence témoigne du lien étroit entre l'espace des classes sociales et l'attribution spatiale des communautés étrangères selon leur fonction dans le système de production local. Discriminée et reléguée socialement et spatialement, la situation des Roms est prise comme exemple en tant que population en décalage de la formation sociale hôte

  • Titre traduit

    Migrations and social division of space in Tuscany : structures and dynamics


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This thesis sets out to study the relations between the social division of the space of a host social formation and the spatial distribution of its immigrant populations. Since 1970s, the international migrations from Outskirts to the Central countries has grown and got diversified ; Italy which used to be an emigration country became an immigrant country. The spatial distribution of immigrants is specified by the international division of labour, the functional and economic division of the host space and the special characteristics of the migrants communities. The institutional filters established (residence card, employment permit), set the living and the residence conditions of the migrants. Three levels are pointed up to examine the link between immigration and territorial economy : Italy for the territorial disparities context, Tuscany for the small-scale industrialization, typically from the “Third Italy”, and Florence, the regional capital, for its local economy of the low service sector. Our methodology - bibliography, statistics, surveys, interviews - shows a transforming reality, which we cannot easily put into words. The social division of the Central and suburban space of Florence, shows the deep relation existing between the social classes space and the spatial attribution of the foreign communities according to their functions in the local production system. The Roms situation is given as an example, as they are considered as a marginal population and their situation is socially and spatially discriminated and marginalized

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (851 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 777-826.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2010 FRANTZ B1
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2010 FRANTZ B2
  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MAG.4°5357(1) et (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2953
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.