Naitre au monde : le cinéma de Arnaud Desplechin

par Marie-Anne Lieb

Thèse de doctorat en Arts plastiques, du spectacle

Sous la direction de Vincent Amiel.

  • Titre traduit

    Born into life : Arnaud desplechin 's cinema


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Desplechin est un « ciné-fils » peu orthodoxe, brillant souvent, embrouillé parfois. Sa parole, comme ses films, est empreintede l’obsession de la filiation et de la reconnaissance -y compris empoisonnée- envers des proches, des artistes ou bien des cinéastes qui comptent dans sa vie. La notion d’affrontement interne dans son œuvre, révèle le work in progress d’un cinéaste tendu entre les origines et le devenir, une narration déployée entre le réel et l’imaginaire, et des personnages en quête d’eux-mêmes, tiraillés entre leur intuition et leur rationalité. Envisager le cinéma d’Arnaud Desplechin sous l’angle du corps et de la conscience, c’est admettre que ce qu’il y a d’enfoui en nous (racines filiales, esthétiques, éthiques), en nos corps (fluides organiques) donne vie à la conscience (cinéaste/ personnage/ acteur). Alors que le motif végétal se décline dans chaque récit, il souligne formellement la qualité germinative et dépositaire des caractères héréditaires de la structure organique complexe du cinéma de Desplechin. Par ailleurs, ce cinéma énonce l’incomplétude de la pensée cartésienne nourrie d’incertitudes. L’idée essentielle du réalisateur est d’éviter de trancher le nœud gordien, entre objet et sujet, entre nature et culture, science et philosophie, vie et pensée. Ainsi, se faire une place ou plus simplement s’emparer du droit à exister, dans le cinéma de Arnaud Desplechin, est traduit par une écriture de combat comme pour franchir des rampes symboliques, déjouer des sentinelles afin de trouver de surcroît un sens à l’exister

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (398 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.358-380. Filmographie commentée f.381-384. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2010 LIEB B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4466
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.