Naitre au monde : le cinéma de Arnaud Desplechin

par Marie-Anne Lieb

Thèse de doctorat en Arts plastiques, du spectacle

Sous la direction de Vincent Amiel.


  • Résumé

    Desplechin est un « ciné-fils » peu orthodoxe, brillant souvent, embrouillé parfois. Sa parole, comme ses films, est empreintede l’obsession de la filiation et de la reconnaissance -y compris empoisonnée- envers des proches, des artistes ou bien des cinéastes qui comptent dans sa vie. La notion d’affrontement interne dans son œuvre, révèle le work in progress d’un cinéaste tendu entre les origines et le devenir, une narration déployée entre le réel et l’imaginaire, et des personnages en quête d’eux-mêmes, tiraillés entre leur intuition et leur rationalité. Envisager le cinéma d’Arnaud Desplechin sous l’angle du corps et de la conscience, c’est admettre que ce qu’il y a d’enfoui en nous (racines filiales, esthétiques, éthiques), en nos corps (fluides organiques) donne vie à la conscience (cinéaste/ personnage/ acteur). Alors que le motif végétal se décline dans chaque récit, il souligne formellement la qualité germinative et dépositaire des caractères héréditaires de la structure organique complexe du cinéma de Desplechin. Par ailleurs, ce cinéma énonce l’incomplétude de la pensée cartésienne nourrie d’incertitudes. L’idée essentielle du réalisateur est d’éviter de trancher le nœud gordien, entre objet et sujet, entre nature et culture, science et philosophie, vie et pensée. Ainsi, se faire une place ou plus simplement s’emparer du droit à exister, dans le cinéma de Arnaud Desplechin, est traduit par une écriture de combat comme pour franchir des rampes symboliques, déjouer des sentinelles afin de trouver de surcroît un sens à l’exister

  • Titre traduit

    Born into life : Arnaud desplechin 's cinema


  • Résumé

    Desplechin is a rather unorthodox ‘son of the cinema’, often brilliant but sometimes confused. His speech, like his films, is marked by an obsession with parentage and recognition –even if it be ill-intentioned- by close relations or friends, by artists or cineastes who are important in his life. The idea of an inner struggle that permeates his work is indicative of the work in progress of a cineaste who is pulled one way by his origins and another way by his future, with a plot that stretches between reality and imagination, as well as characters who are seeking to find themselves, but who are torn between their intuition and their rationality. Considering the films of Arnaud Desplechin from the viewpoint of the body and consciousness, is to admit that those things that are deeply embedded in a person (esthetic, ethical and parental roots), and in the body (organic fluids), are the analogy is developed in each story, it formally emphasizes the aspect of germination as providing the hereditary character of the complex organic structure of Desplechin’s cinema. Indeed, it is this aspect that reveals the incompleteness of Cartesian thinking that is fed with uncertainties. The essential idea of the filmmaker is to avoid cutting the Gordian knot between object and subject, between nature and culture, science and philosophy, life and thought. Thus, the urge to become someone or simply to claim the right to exist are illustrated, in the films of Arnaud Desplechin, by a scenario based on the struggle to overcome symbolic barriers, to evade watchful sentries, in order to discover above all the reason for existence

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (398 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.358-380. Filmographie commentée f.381-384. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2010 LIEB B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4466
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.