«Sur le structuralisme de Marcel Granet et quelques conséquences»

par Cécilia Benevides dos Santos

Thèse de doctorat en Sciences de la société. Sociologie. Démographie

Sous la direction de Camille Tarot.


  • Résumé

    Le sinologue Marcel Granet (1884-1940) fut le créateur de la démarche structurale en socio-anthropologie. Les études récentes sur son œuvre montrent l'ampleur de ses recherches sur la parenté, surtout celles plus formalisantes contenues dans son dernier ouvrage, Catégories matrimoniales et relations de proximité dans la Chine ancienne (1939), et affirment son caractère fondateur du structuralisme. Le structuralisme de Granet transparaît aussi dans l'approche particulière du monde chinois ancien qu'il a développée : les faits extraits des documents ne sont jamais envisagés de manière isolée, mais ils s'articulent entre eux et viennent à former un système. La structure se déploie dans la longue durée, laissant transparaître la réfection constamment renouvelée d'un même schéma générateur, et elle agit à tous les niveaux de la société. Ainsi les catégories fondamentales de la culture chinoise se disposent dans un ordonnancement dynamique : deux termes opposés et complémentaires dont le sens ne peut être saisi que si mis en rapport avec la totalité ou l'ensemble qu'ils composent. La structure chez Granet est également enracinée dans le social, et les figures des « Milieux sociaux » incarnent des formes concrètes d'organisation sociale qui auraient pu exister en Chine. C'est cette façon d'analyser les faits contenus dans les textes, de les comparer, qui constitue la base de son enseignement à Georges Dumézil. Ce travail aborde aussi d'autres aspects de l'œuvre du sinologue, notamment le contexte linguistique dans lequel elle évolue, et l'évolution de sa perspective par rapport au sacré et à la religion

  • Titre traduit

    «On the structuralism of Marcel Granet and some implications


  • Résumé

    The sinologist Marcel Granet (1884-1940) was the creator of structural development, in socio-anthropological studies. Recent studies of his work indicate the extent of his researches on kinship, especially those of a more « formalist » character in his last study - Matrimonial categories and close relationships in ancient China (1939), and they testify to his creative role in structuralism. The structuralism of Granet is also evident in the particular approach to the ancient Chinese world which he developed : the facts taken from documents are never seen in an isolated manner but are interconnected and form a system. Structure unfolds over a long period permitting the appearance of constantly renewed modifications of the same generative design, and it operates for all levels of society. Thus the fundamental categories of Chinese culture are revealed in a dynamic arrangement : two categories that are both opposed and complementary whose meaning cannot be discovered unless seen in relation to the totality or ensemble they constitute, and which is represented by a third category of synthesis. Structure in Granet's work is equally embedded in social categories, and the figures in « Social Milieus » embody concrete forms of social organization which may have existed in China. It is this way of analysing facts contained in the texts and comparing them which is the legacy he left to Georges Dumezil. This study touches on other aspects of the work of this Chinese scholar, notably the linguistics context and the evolution of his thinking on the sacred and on religion

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (347 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.339-347

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2010 BENEVIDES B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.