Prévision de l'amorçage de fissures de fatigue dans des assemblages soudés pour applications navales

par Carole Erny

Thèse de doctorat en Sciences pour l’ingénieur. Mécanique des matériaux, des structures et des fluides

Sous la direction de Jean-Yves Cognard.


  • Résumé

    Les structures navales sont classiquement assemblées par soudage et demeurent soumises en service à des chargements variables et complexes. Le procédé de soudage entraîne l’apparition de géométries particulières en pied de cordon générant des concentrations de contraintes locales et des variations de propriétés mécaniques au sein de la zone affectée thermiquement. Les joints soudés représentent alors des sites privilégiés d’endommagement par fatigue. Dans un précédent travail, une méthodologie destinée à estimer la durée de vie en fatigue a été développée et mise en œuvre sur des joints soudés bout à bout. Ce présent travail s’attache cette fois à des assemblages plus complexes afin de valider cette méthode et calculer la durée de vie de structures destinées à des applications navales. Tout d’abord, cette méthode repose sur l’étude de l’adaptation élastique de la structure suivie d’un post-traitement destiné à la prévision de la durée de vie à l’amorçage. Une comparaison entre résultats expérimentaux et numériques est proposée et permet de conclure sur la validité de la stratégie proposée pour calculer la durée de vie en fatigue d’assemblages soudés représentatifs de structures industrielles.

  • Titre traduit

    Prediction of fatigue crack initiation for welded joints dedicated to shipbuilding applications


  • Résumé

    Ship structures are usually built by using welding process and are submitted to some variable and complex loadings. The welding process induces specific geometries at the weld toe where local stress concentrations are generated and also creates various mechanical properties in the heat affected zone. Accordingly, welded joints could be a critical area for fatigue damage. In a previous work, a methodology to predict fatigue life has been developed and tested on butt-welded joints. To go further, the present work focuses on more complex assemblies in order to validate this strategy and be able to estimate the fatigue life of representative ship structures. First, the methodology consists of the elastic shakedown study of the structure and then of a post-treatment which predicts the fatigue crack initiation. A comparison between experimental and numerical results is proposed in order to present the accuracy of the proposed strategy to predict fatigue life time of welded assemblies typical of shipbuilding applications.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XII-146 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-146

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRE2010/124
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.