Formalisation de la description d’un environnement naturel : application à la géo-localisation d’un individu

par Jean-Marie Le Yaouanc

Thèse de doctorat en Informatique. Géomatique

Sous la direction de Christophe Claramunt.

Soutenue en 2010

à Brest .


  • Résumé

    Les récents outils dédiés aux Sciences de l’Information Géographique s’attachent principalement à visualiser, analyser voire interpréter une information dite quantitative, c’est-à-dire issue de données cartographiques. Malgré une utilisation exponentielle voire quotidienne de ces systèmes, ces derniers ne correspondent pas à la manière dont un individu perçoit l’espace. L’objectif de cette thèse consiste à associer une représentation cognitive issue de la perception d’un environnement naturel, aux données quantitatives provenant d’une bas de données géographiques. Le scénario associé à cette approche s’attache à identifier les positions géographiques d’un individu à partir de la description de ses environs : un randonneur ou un pêcheur perdu ne disposant pas d’outil de géo-positionnement, décrit de manière spontanée son environnement à un interlocuteur qui s’appuie sur les propositions d’un systéme informatique pour le localiser. Une modélisation de la description linguistique puis de la scène environnementale perçue est proposée. Cette carte conceptuelle est contrainte par quatre espaces de proximité et deux à quatre cônes directionnels qui ordonnent et orientent les objets perçus par rapport la position fixe de l’individu. Une telle représentation ne permet cependant pas de distinguer les entités saillantes, des entités ne favorisant pas le géo-positionnement de l’observateur. Nous avons donc proposé deux critères de saillance linguistique et spatiale fondés sur un algorithme de renforcement mutuel. Les positions géographiques possibles de l’individu sont alors calculées à partir de l’interprétation de la configuration spatiale fournie par la carte conceptuelle.

  • Titre traduit

    A semantic and language-based representation of an environmental scene : a support for the geo-positionning of an individual


  • Résumé

    Early models of Geographical Information Systems (GIS) have been widely influenced by quantitative models and geometrical representations of space. Despite the interest of these approaches for cartographical applications, they dont completely reflect the way a human perceives and describes its environment since she/he preferably stores and processes qualitative information. The study of cognitive processes has raised fundamental questions such as how is spatial knowledge acquired by people ? Or what is the nature of people’s internaI representation of space ? The research concerned by this PhD thesis conceptualizes and interprets the mental representation of an environment in order to derive a formalized representation of it. The objective is to provide a spatial model of a natural landscape based on the description of an observer. The model provides a support for the geo-positionning of the observer. The geopositioning process is formally supported by a constraint-satisfaction algorithm. Preliminary experiments are applied to the description of environmental scenes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX-133 p.)
  • Annexes : Bibliogr., 12 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRE2010/73
  • Bibliothèque : Bibliothèque La Pérouse - Centre de documentation sur la mer.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : F960-LEY-F
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.