"Féminisation" du football et constructions des identités sexuées : des dynamiques et accompagnements de(s)-ordres du genre

par Marie Stéphanie Abouna

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Philippe Lacombe.

Soutenue en 2010

à Brest , en partenariat avec Centre de recherche bretonne et celtique (laboratoire) .


  • Résumé

    Ce travail s’intéresse à la construction des identités de genre par le football. Nous cherchons à saisir comment l’expérience du football au féminin est porteuse de sens. Il s’agit d’abord de caractériser l’espace du football au féminin par une sociologie comparative des données sur ses évolutions historiques, médiatiques et sociodémographiques, ensuite de comprendre comment les footballeuses rendent possibles leur pratique. A travers une approche compréhensive, nous tentons de saisir les expériences féminines à partir d’une observation in situ et d’un corpus d’entretiens biographiques réalisés auprès des footballeuses et d’autres actrices et acteurs issus de deux clubs où cohabitent des équipes féminines et masculines. Nous montrons que les constructions identitaires s’organisent et s’ancrent dans le quotidien décliné dans des formes originales de sociabilités et de rapports sociaux mettant en présence des femmes (jeunes et adultes, mères et filles, compagnes) aux côtés des hommes.

  • Titre traduit

    ˜"œFeminization" of football and constructions of gender identities : dynamics and accommodations of gender orders


  • Résumé

    This research is interested in the construction of gender identities through football. We will be trying to grasp how the experiment of feminine football is meaningful. First of all, it is about characterizing the space of feminine football by comparing the development of data on its history, media coverage, sociological and demographical effects, then understanding the way in which the female plavers make their participation possible. Through a comprehensive approach, we will try to understand the feminine experiments by starting from “in situ” observations and from a corpus of interviews through biographical stories on female football players and other actors from two clubs where both the feminine and the masculine teams coexist. We will show that the identity constructions are organized and anchored daily in the original forms of sociability and social relationships placing women (young people and adults, mothers and daughters, partners) next to men.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (411 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 378-397

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2010/41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.