Les espaces verts au cœur de nouveaux enjeux : des projets de territoire au renouvellement des références jardinières : le regard des jardiniers sur l’évolution de leur métier

par Patricia Le Crenn-Brulon

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace et urbanisme

Sous la direction de Daniel Le Couédic.

Soutenue en 2010

à Brest .


  • Résumé

    Les espaces verts, perçus à travers le prisme de l’écologie urbaine, promeuvent à présent la diversité. Ces espaces, aux allures plus ensauvagées sont des lieux de travail pour les jardiniers, qui y déploient des savoirs et savoir- faire. De 2006 à 2009, 70 entretiens ont été menés auprès des agents territoriaux de catégories « C » de SEV bretons. Selon l’hypothèse retenue, la nouvelle matrice végétale renverrait à des références souvent étrangères aux repre��sentations du travail bien fait que se font les jardiniers et participeraient à l’évolution du sens de leur métier. Les notions de « sale », de « délaissé », toujours présentes dans leurs appréciations, montrent une difficulté à imaginer que leurs compétences horticoles puissent être remarquées ailleurs que dans des espaces bien entretenus, « propres ». Ces évolutions affectant de manière dyschronique les territoires urbains, on peut subordonner une évolution diachronique non homogène de l’identité professionnelle au sein du corpus.

  • Titre traduit

    ˜The œgreen spaces in the heart of new challenges : projects of territorry ine the renewal of the references garderners : gardener’s point of view on the evolution of their job


  • Résumé

    The green spaces, perceived through the prism of the urban ecology, promote at the moment the diversity. These wilder spaces are workplaces for the gardeners, who display knowledges and know-how there. From 2006 till 2009, 70 interviews were carried out with territorial agents of categories « C » in Brittany. According to the adopted hypothesis, the new vegetable matrix would return to often foreign references to the representations of the well done work that the gardeners are made and would participate in the evolution of the sense of their job. The notions of « dirty », of « abandoned », always present in their evaluations, show a difficulty imagining that their horticultural competences can be pointed out elsewhere that in well maintained, « clean » areas. These evolutions affecting in a dyschronic way the urban territories, we can subordinate a not homogeneous diachronic evolution of the professional identity within the corpus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (564 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 539-564

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2010/29

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2952
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.