Immigration, langues, intégration : études des récits d’auteurs beurs en France et secondos en Suisse

par Christina Wirz

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean-Claude Gardes.

Soutenue en 2010

à Brest .


  • Résumé

    Immigration, langue, intégration : ces notions restent un sujet d’actualité pour les pays d’accueil et un défit identitaire individuel. La confrontation des cultures et des langues est quotidienne dans les pays d’accueil. Cet échange interculturel a une influence sur chacun. Sur la base de récits autobiographiques nous tentons de découvrir le regard des auteurs de la deuxième génération d’immigrés sur l’interculturalité et sur la diversité linguistique. Nous nous intéressons en France à la population maghrébine, les beurs, et en Suisse à la population italienne, les secondos. Les écrivains de notre corpus sont Azouz Begag, Magyd Cherfi, Leïla Sebbar, Soraya Nini pour la France, et Franco Supino, Francesco Micieli pour la Suisse. Notre analyse met en évidence le lien direct entre le concept de “culture”, le processus identitaire et finalement l’intégration sociale et familiale. A travers ces écrits, nous distinguons trois univers concernant les enfants d’immigrés : L’univers extérieur : culture et langue du pays d’acueil ; L’univers intérieur : culture et langue des parents ; Une zone grise : point de jonction des deux cultures et langues. La zone grise est l’espace le plus difficile à délimiter. Là se trouve la conscience de l’interculturalité et de ta diversité linguistique. Reste à savoir pour ces enfants des migrants comment faire bon usage de la pluralité culturelle et linguistique et comment devenir les “acrobates d’identités” de F Micieli.

  • Titre traduit

    Immigration, languages, integration : study of French beurs and Swiss secondos narrative literary


  • Résumé

    Immigration, language, integration: today those terms are still a challenge for the host country and for the individual identity. The confrontation between cultures and languages has an impact on every citizen’s daily life. The narrative literary “life history” is helping us to discover the vision about the interculturality and the linguistic diversity from the authors of the second immigrant generation. We are interested in the maghrebian population in France, named “beur”, and in the Italian population, named “secondos” in Switzerland. The French authors from our corpus are Azouz Begag, Magyd Cherfi, Soraya Nini and Leïla Sebbar, while the Swiss authors are Franco Supino et Francesco Micieli. Our analysis shows an obvious link between the concept “culture”, the identity process and finally the social and familial integration. In accordance with the stories we can discern three areas for the immigrant children: Outside area: the culture and the language from the host country. Inside area: the culture and the language from the parents. Grey area: the border line between the two languages and cultures. This is the most difficult part to define, because here is the consciousness of the interculturality and the linguistic diversity. For the immigration children the question is still open: how to share the cultural skill and linguistic diversity in a useful way, how to become an “identity acrobat’, as proposed by F Micieli?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (480 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 453-460. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2010/25
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.