Le problème de l'histoire : histoire profane et histoire sacrée dans l'oeuvre de Thomas Hobbes

par Nicolas Dubos

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean Terrel.

Soutenue en 2010

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Alors que l’intérêt de Hobbes pour l’histoire, sacrée et profane, a fait l’objet de nombreuses analyses, aucune étude générale sur l’idée d’histoire n’avait encore été menée. C’est une telle étude que se propose cette thèse en partant de ce qui, chez Hobbes, se présente comme un « problème de l’histoire » : comment une pensée du droit naturel, qui, en son point de départ emblématique (l’état de nature), exclut la connaissance du fait, manifeste-t-elle, en réalité, un souci profond de l’histoire et de l’historicité de l’homme ? Comment situer, ensuite, l’oeuvre de Hobbes dans la constitution moderne de l’idée d’histoire ? La réponse est construite en quatre parties. Dans la première, l’auteur rassemble les données du « problème de l’histoire » : l’exclusion, en particulier, de la connaissance historique de la démarche jusnaturaliste, et la rupture qu’elle implique par rapport à la première carrière de Hobbes, consacrée à l’histoire. Dans une deuxième partie, il montre qu’en écartant les registres de l’histoire, civile et sacrée, Hobbes se donnait justement les moyens de penser la condition historique de l’humanité : la « guerre de tous contre tous » est le risque qu’enveloppe le procès ambivalent de la civilisation. Dans la troisième partie, il se concentre sur Léviathan, pour mesurer les effets de ce souci de l’historicité de l’homme, de l’anthropologie et la politique à l’histoire sacrée : quelles sont les catégories de l’expérience historique ? Comment la philosophie et l’historiographie les traduisent-elles ? Enfin, la quatrième partie est consacrée à la nouvelle historiographie des années 1660, Béhémoth et, dans une moindre mesure, Historia Ecclesiastica.


  • Résumé

    While Hobbes’s interest in history, both sacred and profane, has often been analyzed, no general study on the idea of history in his work has yet been carried out. It is what this dissertation aims at. It starts off with what appears as a “problem of history”: how could a natural law theory which excludes the knowledge of facts in its emblematic starting point (the state of nature), reveal a profound concern for history and man’s historicity? Moreover, how could we place Hobbes’s work in the constitution of the modern idea of history ? The answer is developed in four parts. First, the author gathers general data on the “problem of history”. He focuses on the methodological breaking of the natural law invention which seems to exclude civil history from the great political treatises. Secondly, he shows that, by moving historical registers aside, Hobbes wished to represent, in a philosophical fiction, the historical condition of humanity : the « war of all against all » represents the risk that bears the process of civilization, between light and darkness. The third part is dedicated to Leviathan. The author shows the theoretical consequences of Hobbes’s concern for man’s historicity, from anthropology and politics to sacred history. What are the new categories of historical experience? How can philosophy and historiography translate them? Finally, the last part deals with the new historiography of the 1660s – Behemoth and, to a lesser extent, Historia Ecclesiastica.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Publications de la Sorbonne à [Paris]

Thomas Hobbes et l'histoire : système et récits à l'âge classique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (623 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 574-594

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Publications de la Sorbonne à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : Thomas Hobbes et l'histoire : système et récits à l'âge classique
  • Dans la collection : ˜La œphilosophie à l'oeuvre
  • Détails : 1 vol. (436 p.)
  • ISBN : 978-2-85944-774-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [411]-426. Notes bibliogr. en bas de pages. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.