De Kairouan (Tunisie) à Shahrisabz (Ouzbékistan), contribution à la sauvegarde des sources documentaires de l'humanité

par Céline Ollagnier

Thèse de doctorat en Physique des archéomatériaux

Sous la direction de Max Schvoerer.

Soutenue en 2010

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    The stake in this phD is to make a contribution to the protection of this part of the Cultural Heritage which Unesco appoints under the name of "Documentary Sources of Humanity". Before anything, let us specify that the research was developed from two major sites of the cultural heritage, registered on the UNESCO world Heritage List. The investigation concerns the preservation of a composite material of the past, the real "red thread" of our approach, architecture glazed ceramic. The work contains two parts : The first one concerns the re-creation of a metallic luster glazed ceramic, ceramic technique of which aimed at associating, during the same firing, on the same tile, metallic reflections of various colors, as it is the case for the chosen "reference": the metallic luster tiles of the mihrab of the Big Mosque Sidi Oqba in Kairouan (862-863 A. D. , Tunisia). The know-how to be preserved is exceptional and corresponds to one of the most complex and most brilliant inventions of medieval Islam. The second considers the problem of the preservation of a site threatened by the current climate change: 600 m2 of the glazed ceramic pavement of the ponds of Ak Saray, Timour palace, in Shahrisabz, near Samarcande in Uzbekistan, built between 1378 and 1405 A. D. The instruction of the conservation report, conveniently supported by the General Council of Dordogne and Unesco is about to be transformed into a program which will extend over three years. It already, gave the construction of a scientific data base, expertise and the creation of a prototype of "virtual museum" of the Timurid Culture (www. Culture-timouride. Com).

  • Titre traduit

    From Kairouan (Tunisia) to Shahrisabz (Uzbekistan), contribution to the protection of documentary sources of the humanity


  • Résumé

    L’enjeu de ce travail de thèse est d’apporter une contribution à la sauvegarde de ce que l’Unesco désigne sous le nom de « sources documentaires de l’Humanité ». Avant toute chose, précisons que la recherche s’est développée à partir de deux sites majeurs du patrimoine culturel, inscrits sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco. L’investigation concerne la conservation d’un matériau composite du passé, véritable « fil rouge » de notre démarche, la céramique glaçurée de l’architecture. Le travail comporte deux parties : La première concerne la re-création d’un décor de lustre métallique, technique céramique dont le résultat a visé à associer, à l’issue d’une même cuisson, sur un même carreau, des reflets métalliques de différentes couleurs, comme c’est le cas pour la « référence » choisie : les décors des carreaux du mihrab de la Grande Mosquée Sidi Oqba de Kairouan (862-863 ap. J. C. , Tunisie). Le savoir-faire à conserver est exceptionnel et correspond à l’une des inventions les plus complexes et géniales de l’Islam médiéval. La deuxième considère le problème de la conservation d’un ensemble menacé par le changement climatique en cours : 600 m2 de revêtements de céramiques glaçurées de la zone des bassins du palais de Timour, l’Ak Saray de Shahrisabz, près de Samarcande en Ouzbékistan, édifié entre 1378 et 1405 ap. J. C. L’instruction du dossier de conservation, opportunément soutenue par le Conseil Général de la Dordogne et l’Unesco est sur le point de se transformer en un programme qui s’étendra sur trois années. D’ores et déjà, il a donné lieu la construction d’une base de données scientifiques, d’expertises et à la création d’un prototype de « musée virtuel » de la Culture Timouride (www. Culture-timouride. Com).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (402 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : p. 253-258, 367-370

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.