Jean-Baptiste Dufart (1750-1820) et le milieux artistique bordelais

par Laurence Chevallier

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Christian Taillard.

Soutenue en 2010

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    It was a simple approach to consider this work about Jean-Baptiste Dufart (1750-1820) only through her local dimension : he was born in Bayonne’s port and maked his entierely carrier to Bordeaux. However, discover and analyse this architect’s work is more. Indeed, being interested by Dufart is finally drew up the balance sheet of architectural activity in French province, between the end of the 18th century and the beginning of the 19th century. By this way, all of the philosophical, sociological, political, historical and economical questions have inevitably brighted our reflection. Dufart’s work must be considered through this different prisms. Besides, Jean-Baptiste Dufart’s carrier - and his evolution - offers an exemplary case of the capacity of the greatest artists to adapt itself to the hard constraints of their time. So Dufart lives the forth greatest political moments between the end of the 18th century and the beginning of the 19th century : the Ancien Régime, the French Revolution, the Napoleon Empire and the Restauration. For all that, at the end of his life, old age remove nothing to the architect of the durability questionings and reflection but the man is worn out and died in the night of the 20 february 1820. He died like an honest man of the Lumière’s century and stays like one of the greatest representative of the excellent production that artists realised in this period, in French province.

  • Titre traduit

    Jean-Baptiste Dufart (1750-1820) and the bordelais's artistic environment


  • Résumé

    De prime abord il serait facile d’appréhender ce travail de recherche avec pour limite sa seule dimension locale : Jean-Baptiste Dufart (1750-1820) est né dans le port de Bayonne avant d’exercer sa carrière dans celui de Bordeaux. Cependant, découvrir et analyser le travail de cet architecte ne se réduit pas à l’étude d’une création purement locale. Bien au contraire. S’intéresser à Dufart c’est tenter finalement de dresser le bilan d’une partie de l’activité architecturale en province, entre la fin du XVIIIème et le début du XIXème siècles. De ce fait, toutes les questions d’ordre philosophique, sociologique, politique, historique et économique ont nécessairement nourri notre réflexion et éclairé notre propos. L’œuvre de Dufart doit alors s’envisager à travers ces différents prismes tout comme avec ses caractéristiques et spécificités. En outre, la carrière bordelaise de Jean-Baptiste Dufart - et son évolution - nous offre un cas exemplaire démontrant plus généralement la capacité des grands artistes à s’adapter aux contraintes, parfois ardues, de leur temps. Aussi, et sans encombre, Dufart passe-t-il les quatre plus grands moments politiques de la fin du XVIIIème et du début du XIXème siècles. Il vit une époque charnière et cruciale où défilent la fin de l’Ancien Régime, les atermoiements révolutionnaires, la proclamation de l’Empire et enfin le retour du pouvoir monarchique avec la Restauration. L’approche de la vieillesse n’enlève pas à l’architecte la permanence de tous ces questionnements et réflexions mais l’homme est usé et Jean-Baptiste Dufart décède dans la nuit du 19 au 20 février 1820. Il meurt en honnête homme du siècle des Lumières et demeure l’un des grands représentants de l’excellente production que les artistes réalisaient à cette époque en province.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (640 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 381-434. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4352
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.