Monsieur Ouine de Georges Bernanos : le roman d'une initiation, roman d'initiations

par Thibault Pichot de la Marandais

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Eric Benoît.

Soutenue en 2010

à Bordeaux 3 .

  • Titre traduit

    Monsieur Ouine by Georges Bernanos : the novel of an initiation, a novel of initiations


  • Résumé

    Le personnage éponyme de Monsieur Ouine est-il forcément voué à la géhenne ? La plupart des critiques le pensent. Pour notre part, nous proposons une autre interprétation de ce roman de Georges BERNANOS en montrant que l'agonie ouinienne – dans laquelle les échanges verbaux entre le vieil homme et Steeny jouent un rôle primordial – peut au contraire constituer une sorte d'initiation. Cette dernière donne au mourant la possibilité de changer, de renaître – en retrouvant l’enfant qu’il fut – et de connaître finalement la douce Pitié divine au moment de son grand passage : « je me suis retourné », dira-t-il au terme de son pèlerinage terrestre. Siège d’un éprouvant combat entre le Bien et le Mal, cet ancien professeur de langues représente une allégorie de l’homme, de cet homme pécheur pour le rachat de qui le Christ est mort et ressuscité. Espérer au-delà de tout espoir, tel est le leitmotiv parcourant l’ensemble des écrits de l’auteur. Terminant l’œuvre romanesque de celui-ci, Monsieur Ouine nous apparaît alors comme l’apocalypse bernanosienne.


  • Résumé

    Is the eponymous character of Monsieur Ouine bound to be doomed to Gehenna ? Most critics think so. As far as we are concerned, we suggest another interpretation of this novel by Georges BERNANOS to show that the ouinian agony, in which the verbal exchanges between the old man and Steeny are of paramount importance, may very well be a kind of initiation rite. This rite gives the dying man the opportunity to change, to be born again by finding again the child he used to be and to eventually know the sweet Divine mercy just as he is passing away : « I have sorted myself out », he will say at the end of his earthly pilgrimage. As he is the seat of a testing fight between Good and Evil, this former language teacher represents an allegory of the man, and a sinful one as he is, for the redemption of whom Christ died and rose from the dead. Have faith beyond anything we hope for, this is the pervasive leitmotiv of the author’s works. As it finishes off his novels, Monsieur Ouine then appears to us like a bernanosian apocalypse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (345 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 338-343

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.