L' eau et la montagne dans " Les rêveries" de Jean-Jacques Rousseau et les pensée taoïstes

par Lunpa Zhongying

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Aurélia Gaillard et de Qinggang Du.

Soutenue en 2010

à Bordeaux 3 en cotutelle avec l'Université de Wuhan .


  • Résumé

    Nous avons choisi la dernière oeuvre de Jean-Jacques Rousseau, "Les rêveries du promeneur solitaire", comme matière principal à traiter, à l'appui de plus de deux autres oeuvres, "la Nouvelle Héloïse" et "les Confessions", nous extrairons les deux éléments essentiels de la nature sous sa plume, l'eau et la montagne. Car, selon nous, au cours de l'écriture de ces trois oeuvres, Jean-Jacques Rousseau tendait à confier ses sentiments au paysage naturel et montrait facilement ses sensations devant la nature. Dans "Les rêveries du promeneur solitaire", par exemple, les rides des eaux du Lac Saint-Pierre reflètent sa nostalgie profonde pour le temps et le bonheur passés. S'étendant tout de son long dans le bateau, les yeux tournés vers le ciel, il se laisse aller et dériver lentement au gré de l'eau. Le bateau est frappé doucement par les vagues, il se crois un bébé dans son berceau, le désir de l'amour maternel augmente ; dans "La Nouvelle Héloïse", la campagne retirée et agréable dans les Alpes nous éprouve son inclination pour une vie libre et ermite ; en plus dans "les Confessions", l'Ermitage entouré des montagnes lui offre un asile loin de la société, après l'exil et il voit plus clairement son intérieur. Les mémoires sont là. Ils l'attendent de les découvrir et de leur redonner une nouvelle jeunesse. Rousseau essaie de rendre son esprit transparent dans les yeux des lecteurs à l'aide de ses écrits. Cela nous entraine aux idées du Taoïsme. Le retour à la nature et l'union harmonique entre le ciel et l'homme proposé par Lao-tseu, ainsi que Xiaoyao et l'abstience du coeur de Tchoang-tseu. En analysant des textes avec des méthodes thématiques, nous avons pour objectif de découvrir le monde intérieur de l'écrivain et de mieux connaître ses pensées philosophiques. De cette façon, nous aperceverrons le reflet des pensées de Tchoang-tseu et de Lao-tseu sur Jean-Jacques Rousseau. Nous verrons que les deux grands esprits, occidental et oriental, se rencontrent et ils produisent des résonances dans la voie en quête du bonheur.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    We have chosen the last book of Jean-Jacques Rousseau, the "Reveries" as the principal materail for the research. And we have also chosen another two works the "Confession" and the "New Heloise". We have found the two important elements in his works : water and hill. Because we beleive that Rousseau try to put his sentiments in the nature and that is easier for him to express his feelings in front of the nature. In the "Reveries", for exemple, the water waves call him to remember the happiness of the passed time. Lying down in the small ship, looking up the sky, going with the stream, with the flots, he let himself go with the water. And he feels that he returns to a baby in a berceau and he wants to get mother's love more and more. In the "New Heloise", the peaceful countryside of the Alpes proves his tention for a free life. And in the "Confessions", the Ermitage surrounded by the hills gives him an oasis. He sees himself more and more clearly. There are the memories. They are waiting for being discovered and regiven a new youth. So Rousseau tries to be transparent with his books. All of this makes us to think about the Taoisme. Return to the nature and the harmonious union between men and the nature are promoted by Lao-tseu, also the Xiaoyao and the self-formation of Tchoang-tseu. With the thematique analyse of textes, our goal is to discover the inner world of the writer and know more about his philosophique theory. Also we want to discover the relesh of the Taoisme on Rousseau. We will see that both of the two philosphies, oriental and occidental, meet unexpectelly and the same feeling on research of the hapiness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (256 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : p. 243-252

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.