La notion de bestiaire dans la littérature romanesque québecoise contemporaine chez Anne Hébert, Jacques Poulain, Yves Beauchemin et Michel Tremblay

par Emmanuelle Quéré-Dessus

Thèse de doctorat en Littérature francophone

Sous la direction de Marie-Lyne Piccione.

Soutenue en 2010

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La notion de « bestiaire » a connu ses lettres de noblesse durant le Moyen Age et doit se comprendre dans sa définition la plus simple à savoir qu'un bestiaire est un recueil de textes sur les animaux considérés comme réels tels qu'ils apparaissent dans La Bible. Au fil des siècles, cette notion n'a cessé de s'enrichir, de s'étoffer. Cette présente étude tente d'expliquer de quelle manière ce terme - le bestiaire - peut désigner un aspect de la littérature romanesque québécoise contemporaine à travers la lecture approfondie de quatre de ses auteurs: Anne Hébert, Jacques Poulin, Yves Beauchemin et Michel Tremblay. En effet, par le truchement de figures animales emblématiques comme le chat, le chien ou les oiseaux, ces auteurs ont élaboré tout un espace littéraire atypique, singulier et personnel. Afin d'expliciter la notion de bestiaire, notre travail de recherche et de réflexion s'est orienté autour de trois axes. Au préalable, nous avons abordé la notion en elle-même afin d'en définir à la fois le contenu , ainsi que les limites, pour, par la suite, la dépeindre et l'expliciter au coeur même de l'œuvre romanesque des auteurs étudiés. Ensuite, nous nous sommes attachés à aux aspects symboliques recouverts par ces dits animaux. Enfin, nous avons étudié la notion de langage pour expliquer de quelle manière l'animal s'impose au texte, certes par sa gestuelle et ses comportements, mais surtout par son langage. De plus, leur influence est telle que des métaphores animalières envahissent la langue des personnages qui parfois vont jusqu'à animaliser leurs comportements.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    The notion of bestiaries in the contemporary fictional literature of Quebec : studying four authors : Anne Hébert, Jacques Poulain, Yves Beauchemin and Michel Tremblay


  • Résumé

    The notion of « bestiary » was recognized during the Middle Ages and must be grasped in its most basic acception: a bestiary is a collection of texts about animals considered real because they appear in the Bible. This present thesis tries to explain how the word « bestiary » can show an aspect of the contemporary fictional literature of Quebec, studying four authors: Anne Hebert, Jacques Poulin, Yves Beauchemin and Michel Tremblay. Thanks to emblematic animal figures such as the cat, the dog or the birds, the writers have created a personal and singular space. So as to explain the notion of bestiary, we targeted three axes for our research and thinking process. First, we tackled the notion itself, as well as its limits, in order to depict it in the fictional work of the studied authors. Then, we described the symbolic aspects of the chosen animals. Finally, we focused on the way the animal pervades the text, through its gestures and behaviours, but also through its language, and through animal metaphors in the language of the characters.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (405 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : p. 348-375

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.