La formation documentaire des étudiants au Gabon : enjeux et perspectives

par Ferdinand Ngoungoulou

Thèse de doctorat en Sciences de l'Information de la Communication

Sous la direction de Hubert Fondin.

Soutenue en 2010

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    In a globalized world where information production rhythm does not cease to accelerate in every field of activities mostly in the scientific one, digital networks and information and communication Technologies (ICT), have even more contributed to multiply knowledge and to complicate tools and means of communication. Gabon, despite its many economic advantages, takes a long to fulfill to students expectancies by giving them system of training which integrates new possibilities of transmission of knowledge adapted to a new deal. From an inquiry done at Omar Bongo University (UOB) and at Masuku Science and Technique University (USTM), this research tries to analyze to which point students can master practices methods of information so as to apprehend a more problematic reality: on one hand the massive use and appropriation of TIC and on the other hand the objective and the contents of this training, constantly evolving. By advocating the documentary training of students of Gabon, thanks to this thesis reflexion on necessity of global mastery of information process can be directed towards the approach “learn how to learn”, which can reveal itself as being very helpful to students for example it will allow them to build and create their own learning strategies of meta-cognitive process through an exact know-how technique; through an optimal use of documentary tools in a logic of transmission (teaching/learning), where students’capacity of autonomy is considered to answer to research needs, to data processing and operating system of information.

  • Titre traduit

    The documentary training of students in Gabon : stakes and perspectives


  • Résumé

    Dans un monde globalisé, où le rythme de production d’informations ne cesse de s’accélérer dans tous les domaines d’activités notamment dans le domaine scientifique, les réseaux numériques, les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), ont davantage contribué à démultiplier les savoirs, à complexifier les outils et moyens d’accès à l’information. Le Gabon, malgré de nombreux atouts économiques, tarde à répondre aux attentes des étudiants ; tarde à leur offrir des dispositifs de formation, intégrant les nouvelles possibilités de transmission de connaissances adaptés à cette donne. A partir d’une enquête menée à l’Université Omar Bongo (UOB) et à l’Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM), la présente recherche tente d’analyser la portée des pratiques et méthodes informationnelles des étudiants ; d’appréhender une réalité plus problématique. D’une part, l’utilisation et l’appropriation massive des TIC et d’autre part les objectifs et contenus de cette formation sans cesse mouvants. En Préconisant la formation documentaire des étudiants au Gabon, la présente thèse permet d’orienter la réflexion sur la nécessité de la maîtrise globale des processus d’information, sur la prise en compte de l’approche « apprendre à apprendre », susceptible d’aider les étudiants à construire leurs propres stratégies d’apprentissage par une démarche méta-cognitive de savoir-faire technique précis ; par une utilisation optimale de l’outil documentaire dans une logique de transmission (d’enseignement /apprentissage), où la capacité d’autonomie de l’étudiant est envisagée pour répondre aux besoins de recherche, de traitement et d’exploitation de l’information.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (381 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 329-349

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.