Pour une approche anthropologique des monuments historiques et de la patrimonialisation : le cas de la Roumanie après 1989

par Andreea Potop Lazea (Potop)

Thèse de doctorat en Ethnologie. Anthropologie sociale et culturelle

Sous la direction de Pierre Bidart et de Vinitila-Miron Mihailescu.

Le jury était composé de Abel Kouvouama, Cristian Parvulescu.

Les rapporteurs étaient Otilia Hedesan, Ioana Popescu.


  • Résumé

    L’objectif de cette recherche est de comprendre et d’analyser la patrimonialisation des monuments historiques en tant que processus social impliquant des acteurs institutionnels, collectifs et individuels. La patrimonialisation, comprise comme l’enchaînement par lequel certains biens acquièrent le statut de patrimoine, commence avec l’acquisition de la conscience patrimoniale, se manifeste ensuite dans la réglementation du domaine et finit par les actions concrètes de classification et de protection du patrimoine. Si la première étape se déploie dans la longue durée et est diffuse, les deux dernières étapes, que j’ai nommé la patrimonialisation officielle, font l’objet des actions précises des acteurs institutionnels, au niveau national et au niveau local. L’analyse de la législation en matière, l’étude des acteurs basée sur des entretiens et sur l’observation, menés dans la période 2006 – 2010, rendent visibles les représentations que les acteurs se font des monuments historiques et les logiques qui se trouvent à la base de leurs actions. La patrimonialisation en Roumanie sera appréhendée comme un processus imbriqué, effervescent et le monument historique – une notion en permanence négociée et redéfinie.

  • Titre traduit

    For an anthropological approach of the historical monuments and patrimonialization : the case of Romania after 1989


  • Résumé

    The objective of this research is to understand and analyze the patrimonialization of historical monuments as a social process involving institutional, collective and individual actors. As the sequence by which certain goods acquire the heritage status, the patrimonialization begins with the attainment of patrimonial consciousness, then arrives to regulation of the field and finalizes in the concrete actions of classification and protection of cultural heritage. If the first stage unfolds in the long term and is diffuse, the last two ones, covering the official patrimonialization, are the object of specific actions of institutional actors, both at national and local level. The analysis of the legislation, the study of actors based on interviews and observation, conducted in the period 2006 - 2010, display the representations the actors are making about the historical monuments and the logics founding their actions. The Romanian patrimonialization will be grasped as an intertwined and effervescent process and the historical monument – as a notion incessantly negotiated and redefined.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.