Les pratiques funéraires des populations néolithiques d’Anatolie : le cas de Cayönü

par Yasemin Yilmaz

Thèse de doctorat en Préhistoire et anthropologie biologique

Sous la direction de Henri Duday et de Nur Balkan-atli.

Le jury était composé de Françoise Le Mort, Mehmet Yaşar İşcan, Mehmet Özdoğan.

Les rapporteurs étaient Isabella Caneva, Aslı Erim-Özdoğan.


  • Résumé

    Cette étude porte sur le «Skull Building» de Çayönü (Sud-Est anatolien, Néolithiqueprécéramique), qui est l’un des plus anciens bâtiments à usage funéraire au Proche-Orient. Les restes humains provenant des différents dépôts osseux (110.460fragments) du «Skull Building» ont été étudiés au travers d’une approche archéoantropologiqueet taphonomique qui n’avait encore jamais été appliquée à un sitepréhistorique anatolien. Nous avons mis au point un logiciel de dénombrement,estimé le nombre minimum d’individus inhumés lors de chacune des deux phasesd’utilisation (NMI = 97 pour le bâtiment ovalaire, NMI = 231 pour le bâtimentrectangulaire) et mis en évidence un changement des pratiques entre le bâtimentovalaire (le plus ancien) et le bâtiment rectangulaire (le plus récent). Les résultatsobtenus permettent de proposer une nouvelle interprétation du fonctionnement de cebâtiment, dans la mesure où les analyses ont montré que les différents dépôts de laseconde phase d’utilisation (bâtiment rectangulaire) étaient liés entre eux.


  • Résumé

    This study focuses on the "Skull Building" of Çayönü (Southeast Anatolian PrepotteryNeolithic), which is one of the oldest buildings for burial use in the MiddleEast. Human remains from different bone deposits (110,460 fragments) of the "SkullBuilding" have been studied through an archaeo-anthropological and taphonomicapproach which had never been applied to a prehistoric site in Anatolia. We havedeveloped a software for counting, estimated the minimum number of individualsburied in each of the two phases of use (NMI = 97 for the Oval Building, NMI = 231for the Rectangular Building) and highlighted a change in practices between the ovalbuilding (the oldest) and the rectangular building (most recent). The results obtainedallow proposing a new interpretation for the functions of this building, insofar as theanalysis showed that different deposits of the second phase of use (RectangularBuilding) were interrelated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.