La domination masculine en EPS : analyse des mécanismes du jugement professoral en éducation physique et sportive

par Julien Moniotte

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Jean-Francis Gréhaigne.

Soutenue en 2010

à l'Université de Franche-Comté .

  • Titre traduit

    The masculin domination in PE


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre étude consiste à analyser le jugement professoral en EPS à travers les notes émises et les appréciations portées sur les bulletins scolaires par les enseignants. En nous appuyant sur la sociologie du curriculum (Forquin, 1989), les théories de la reproduction (Bourdieu & Passeron, 1970), puis sur le constructivisme sexué (Constantinople, I973/1986; Bem, 1978/1986), nous cherchons à mettre à jour les mécanismes de production du jugement professoral en éducation physique et sportive. Nous étudions particulièrement les effets du sexe, du genre et de l'origine sociale, en travaillant principalement sur un lycée d'élite. Nos résultats montrent des effets statiquement significatifs tant sur les notes que sur les appréciations trimestrielles. Ces biais semblent présents aussi bien en EPS que dans l’ensemble des disciplines. Nous pensons qu'il existe un curriculum caché masculiniste qui privilégie certains lycéens dans l’établissement étudié.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (374 p. ; 94 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 356-374

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • PEB soumis à condition
  • Cote : SCI.BESA.2010.1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.