Anna de Noailles : entre prose et poésie

par Marie-Lise Allard

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises et comparées

Sous la direction de Bruno Curatolo.


  • Résumé

    Cette thèse se veut une analyse des fictions en prose d’Anna de Noailles, mises en perspective avec ses textes poétiques et autobiographiques. Après avoir replacé cette oeuvre dans le contexte littéraire et social du début du XXe siècle, et évoqué, en particulier, l’émergence de la littérature féminine, ainsi que le cas du roman poétique, le propos s’attache à une étude détaillée des romans noailliens, La Nouvelle Espérance, Le Visage émerveillé, La Domination, et du recueil de récits Les Innocentes ou la Sagesse des femmes. Intercalés parmi d’autres aspects de sa création, les trois romans d’Anna de Noailles ont été publiés de manière rapprochée, entre 1903 et 1905, au début de la carrière de l’écrivain ; ils ne constituent qu’une petite partie de sa production (trois pour plus de vingt livres parus) mais ils forment une véritable trilogie sentimentale dont Les Innocentes est le point d’orgue, un art d’aimer, dédié aux amants. Dès lors une série de questions sous-tend ce travail : pourquoi écrire à la fois en vers et en prose ? Ces titres n’auraient-ils procédé que d’une étape ? N’auraient-ils constitué qu’un passage ayant permis à l’auteur de prendre conscience de son incapacité à s’accomplir dans ce genre ? Toutefois, au-delà de l’expérience personnelle, il faut prendre en compte une problématique plus vaste : en effet, si les romans d’Anna de Noailles méritent aujourd’hui un regard neuf, c’est parce qu’ils s’inscrivent dans une époque troublée, où l’avenir du genre romanesque fut remis en cause et où, entre la fin du naturalisme et l’émergence de nouvelles formes narratives, l’abondance du roman représenta une menace pour lui-même. L’oeuvre d’Anna de Noailles ne fait pas exception : elle aussi s’est trouvée prise dans ce mouvement à la fois destructeur et novateur. Cependant ses écrits se caractérisent aussi par leur l’originalité, laquelle réside dans la mise en forme progressive d’une esthétique et d’une philosophie de l’amour. Construits sur une trame pourtant simple, toute leur richesse se déploie dans la minutie et la justesse des analyses, la puissance suggestive des émotions et des sensations retranscrites par des images inédites. La romancière observe ainsi la révolution culturelle qui s’amorce au sein de la condition féminine, ce qui modifie l’opinion communément admise selon laquelle elle n’aurait été qu’une néo-romantique égarée en son siècle. Au contraire, Anna de Noailles s’affirme comme un écrivain clairvoyant et ancré dans son époque

  • Titre traduit

    Anna de Noailles : prose and poetry


  • Résumé

    This thesis is an analysis of prose fiction of Anna de Noailles, put in perspective with his poetry and autobiographical. After seeing this work in the literary and social context of early twentieth century, and mentioned in particular the emergence of women's literature and the case of the poetic novel, focuses on about a detailed study of the novels Noaillien, La Nouvelle Espérance, Le Visage émerveillé, La Domination, and the story collection Les Innocentes ou la Sagesse des femmes. Interspersed among other aspects of her creation, the three novels of Anna de Noailles were published so close, between 1903 and 1905, early in the career of the writer, they are only a small part of his production (three for more than twenty books published), but they are a real sentimental trilogy including Les Innocentes is the highlight, an art of loving, dedicated to lovers. Therefore a series of questions behind this work: why write both in verse and prose? These songs would they process as a step? Would they formed a passage that allowed the author to realize his inability to be accomplished in this genre ? However, beyond personal experience, we must take into account a wider problem: indeed, if the novels of Anna de Noailles deserve a fresh look today it is because they fall in troubled times, when the future of the novel was challenged and where, between the end of naturalism and the emergence of new narrative forms, the abundance of the novel represented a threat to himself. The work of Anna de Noailles is no exception: it also was caught in this movement both destructive and innovative. But her writings are also characterized by their originality, which lies in the gradual shaping of aesthetics and philosophy of love. Built on a frame yet simple, all their wealth unfolds in the thoroughness and accuracy of analysis, the suggestive power of emotions and sensations transcribed by new images. The writer observes and the cultural revolution that begins in the status of women, which modifies the conventional wisdom that it would have been a neo-romantic astray in his century. Instead, Anna de Noailles herself was a visionary writer and anchored in its time

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (664 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 629-656. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2010.1031

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.