Les difficultés d'apprentissage du FLE dans le discours des étudiants palestiniens : analyse des causes et des enjeux

par Maha Itma

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Marion Perrefort.


  • Résumé

    La thèse porte sur la problématique des difficultés que les étudiants palestiniens rencontrent dans leur apprentissage du FLE à l’Université An-Najah de Naplouse. Notre travail se penche principalement sur l’articulation de la culture éducative, des représentations des langues étrangères, du contexte, du rôle d’autrui et des pratiques d’apprentissage et de résolution de problème de l’apprenant. La recherche se fonde sur un corpus constitué d’un questionnaire et des entretiens destinés aux étudiants palestiniens, un questionnaire appliqué à un public homologue français et un troisième adressé aux enseignants de français à l’Université An-Najah. L’analyse du premier questionnaire conduit au constat que les étudiants adoptent des pratiques d’apprentissage issues d’une culture éducative à caractère traditionnel, inadéquates par rapport aux objectifs du programme de français qui se fondent sur des approches pédagogiques innovatrices. Le croisement des regards des étudiants avec ceux de leurs enseignants confirme que les difficultés sont déterminées, non seulement par des pratiques scolaires traditionnelles, mais aussi par le contexte institutionnel qui influe considérablement sur le déroulement de l’apprentissage. La spécificité des pratiques d’apprentissage du public enquêté réside dans son usage de celles-ci, influencé par la culture et les variétés individuelles de l’apprenant, plutôt que dans la pratique en elle-même, constat révélé par l’analyse des données du public français. L’étude s’étale pour montrer que, à l’issue de l’analyse des entretiens (déroulés selon l’approche réflexive), les étudiants se mettent à se catégoriser selon des croyances venant d’autrui et des émotions négatives intervenant pendant l’apprentissage et influençant considérablement leur cognition, leurs relations avec autrui ainsi que leur comportement vis-à-vis de l’apprentissage. Une mise en discours de soi et des autres montre que les étudiants mobilisent des compétences cognitives et interactives en cas de difficultés de communication qui correspondent incontestablement à leurs attitudes d’apprentissage constatées dans l’analyse. L’enjeu central de la thèse est de s’interroger sur la problématique des difficultés d’apprentissage d’une langue étrangère en démontrant qu’elle ne se réduit pas à la seule compétence linguistique, mais que c’est un processus complexe qui nécessite de considérer la pluridimentionalité de l’apprenant (cognition, émotions, comportements et relations). La spécificité de cette étude, la première effectuée auprès des étudiants palestiniens, dépend de la double approche psychopédagogique et socioculturelle qui se centre sur l’apprenant et le place dans son environnement.

  • Titre traduit

    The learning difficulties of french as a foreign language in the discourse of palestinian students : analysis of causes and issues


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to address the issue of difficulties that Palestinian students encounter in learning French as a Foreign Language at An-Najah University in Nablus. Our research focuses primarily on the articulation of educational culture, representations of foreign languages, context of learning, and role of others in relation to students’ learning practices. Mainly based on a corpus of interviews and questionnaires submitted to investigated students, questionnaires to teachers of French at An-Najah University and a French public counterpart, the study shows that students of the study adopt learning practices issued from a traditional educational culture, inadequate with the objectives of the French program, which promote innovative teaching approaches. Crossing students’ test findings with teachers’ confirms that both traditional school learning practices and institutional context affect significantly the course of learning. The outcome of the French public survey reveals that the specificity of learning practices of the investigated students inheres in the way they use them, which is determined by the culture and the individual varieties of the learner, rather than in the practice itself. Moreover, findings of the interviews (conducted according to the reflexive approach), show that students categorize themselves according to beliefs influenced by others and to negative emotions interfering during learning, which greatly affect their cognition, relationship with others as well as behavior. A discourse analysis emphasizes that, in case of communication difficulties, students tend to activate cognitive and interactive skills, which definitely conform to their learning attitudes observed in the outcome of the study. The central issue of the thesis is to highlight the question of difficulties in learning a foreign language by showing that it is not confined only to language proficiency, but is a complex process, which involves considering the multi-dimensionality of the learner (cognition, emotions, behaviors and relationships). The specificity of this study, the first conducted among Palestinian students within this training program, lies in its dual socio-cultural and psycho-pedagogical approach that focuses on the learner and places him within his environment

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (779 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 257-268. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2010.1027.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2010.1027.2
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education de l'Académie de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 401.9 ITM
  • Bibliothèque : CRAPEL. Centre de recherches et d'applications pédagogiques en langues. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 6196
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.