Développement, implantation et évaluation d'une intervention de promotion de la consommation de fruits et légumes dans la population adulte française

par Laurence Guillaumie

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean-Claude Manderscheid et de Gaston Godin.


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat a consisté en le développement, l’implantation et l’évaluation d’interventions psychopédagogiques visant la consommation d’au moins cinq portions de fruits et de légumes par jour chez des personnes ayant l’intention d’adopter ce comportement mais ne le faisant pas. Tout d’abord, une revue systématique de la littérature a été réalisée afin d’identifier les déterminants psychosociaux de la consommation de fruits et légumes (CFL). Les déterminants les plus fréquents étaient l’habitude, l’intention, le sentiment d’efficacité personnelle et le niveau de connaissance. Ensuite, 319 participants âgés de 20 à 65 ans ont été aléatoirement distribués dans quatre groupes : 1) une intervention basée sur la planification de l’action et de la gestion de l’action (PA); 2), une intervention basée sur le développement du sentiment d’efficacité personnelle (DEP); 3) une intervention combinant ces deux approches (IC); et 4) un groupe témoin. Un total de 163 participants a retourné les questionnaires avant et après l’intervention et à trois mois de suivi. À trois mois de suivi, comparée au groupe témoin, la CFL a augmenté de façon significative dans les groupes PA et IC (respectivement, 1,5 et 1,9 portion par jour). La plupart des variables psychosociales ont significativement augmenté, à l’exception du sentiment d’efficacité personnelle associé à la consommation de légumes. De plus, le changement de CFL est apparu médié par le changement d’intention de consommer des fruits et par le changement dans la planification de l’action de consommer des légumes. En conclusion, les interventions basées sur la planification de l’action et de la gestion de l’action sont apparues efficaces pour augmenter la CFL, qu’elles soient associées ou non au DEP. Les interventions futures devraient donc privilégier cette approche pour favoriser le passage de l’intention à l’action de consommer des fruits et des légumes

  • Titre traduit

    Development, implementation and evaluation of an intervention promoting fruit and vegetable intake in the French population


  • Résumé

    This research project consisted in the development, implementation and evaluation of interventions targeting a fruit and vegetable intake of at least five portions a day among a population motivated to adopt this behaviour but not adopting it yet. First, a systematic review was conducted to identify the main determinants of fruit and vegetable intake. A total of 23 studies was identified. The most frequent determinants were habit, intention, self-efficacy and knowledge. Second, 319 participants aged 20-65 years were randomly assigned in four groups: 1) an intervention based on action and coping planning (ACP); 2) an intervention based on the development of self-efficacy (SE); 3) an intervention combining the two previous approaches (ACP+SE); and 4) a control group. A total of 163 participants returned the pre-intervention, post-intervention and 3-month follow-up questionnaires. At follow-up, compared to the control group, fruit and vegetable intake increased significantly in the ACP and ACP+SE groups (1. 5 and 1. 9 serving per day, respectively). Most psychosocial variables significantly increased compared to the control group with the exception of self-efficacy for vegetable intake. Moreover, at 3-month follow-up, change in fruit and vegetable intake was mediated by changes in fruit intake intention and vegetable intake action planning. In conclusion, action and coping planning interventions were efficient to increase fruit and vegetable intake, with or without consideration for the development of self-efficacy. Thus, future studies should favour the adoption of this approach to bridge the intention-behaviour gap for fruit and vegetable intake

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. p. [171]-190

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2010.1026.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2010.1026.

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.