Problématique des genres dans les productions écrites universitaires : cas du résumé scolaire chez des étudiants français et mexicains

par Verónica Portillo Serrano

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Daniel Lebaud.


  • Résumé

    Ce travail de recherche a pour objet deux axes d’étude qui convergent vers la notion de genre au sein des sciences du langage. Le premier axe d’étude a pour objectif général de montrer la place que cette notion occupe dans diverses disciplines qui l’on traitée de façon plus accentuée à partir des années quatre-vingts du XXe siècle en France. Dans ce premier axe la notion de type de texte, qui est proche de celle de genre, est également convoquée afin de rendre compte du rôle des typologies textuelles et des genres en didactique du français langue maternelle et du français langue étrangère. Une analyse portant sur le cadre épistémologique qui sous-tend des disciplines telles que la grammaire textuelle, la linguistique textuelle et l’analyse du discours qui ont traité les notions de type et de genre est proposée afin de comprendre les raisons pour lesquelles ces disciplines n’ont pas élaboré de théories des genres. Le second axe d’étude propose une réflexion - au sein d’une problématique dans laquelle sont abordées des questions telles que l’interprétation et la transmission- sur un genre scolaire qui est ancré dans l’enseignement secondaire et universitaire en France et au Mexique : le résumé scolaire. Cette réflexion a vu le jour grâce à l’analyse sémantique d’un corpus constitué de deux articles d’opinion (l’un en français et l’autre en espagnol) et de leurs réécritures par des étudiants français et mexicains en langues vivantes dans une faculté de lettres. L’objectif de cette analyse sémantique a été de mettre à l’épreuve l’hypothèse selon laquelle les réécritures de ces étudiants ne sont pas des condensés, ni des réductions, ni des contractions de leurs textes-source mais de nouveaux textes qui actualisent des éléments sémantiques absents dans ces textes-source. La démarche méthodologique permettant la constitution du corpus objet de notre analyse et de sa description a trouvé ses fondements dans la « Sémantique interprétative » de François Rastier

  • Titre traduit

    Problems of genre in scholarly written productions : a case study of the use of formal summary or résumé scolaire with French and Mexican students


  • Résumé

    This dissertation considers the notion of genre in the field of Linguistics, studying two distinct aspects of the problem. First, I delineate how since the 1980s in France, various disciplines have increasingly come to rely on the notion of genera. In this section, the notion of type of text, similar to that of genre, will be invoked in order to account for the role that both textual typologies and genres play in the teaching of French as a first and as a second language. The study of the epistemological framework that underpins disciplines such as textual grammar, textual linguistics and discursive analysis, all of which deal with both notions of type and genre, is developed here, in order to understand the reasons behind their lack of theorization on genres. The second part of this study reflects on –within a larger inquiry regarding questions of interpretation and transmission – a scholarly genre which is prevalent in highschool and university education in both France and Mexico: the formal summary or résumé scolaire. This query is based on a semantic analysis of a body of texts composed of two opeds (one in French, the other in Spanish) and on their rewritings by French and Mexican university students majoring in foreign languages. The main goal of this semantic analysis is to demonstrate that these students’ rewritings do not constitute condensed versions, nor simplifications or contradictions, of their source-texts, but are new texts that actualize semantic elements absent from their source-texts. The methodological framework which inspired the formation of our body of work and its analysis originated in François Rastier’s “ Interpretative semantic. ”

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (410, 349 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 387-400

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2010.1009.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2010.1009.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.