Analyse de certains aspects de la littératie d'étudiants yéménites en cours d'apprentissage du français à la faculté des lettres de Sana'a

par Mohamed Salam

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Marc Souchon.


  • Résumé

    La notion de littératie a émergé ces dernières années en didactique du FLM et, de façon moins sensible, en didactique du FLE. La littératie peut se définir comme l’ensemble des manifestations de la culture écrite dans une société (Souchon, 2001) ce qui conduit à aborder autrement les compétences en communication écrite. Cette recherche porte sur les problèmes rencontrés par des enseignants yéménites de la Faculté des lettres de Sanaa pour entrer dans une autre littératie (français en l’occurrence). Nous faisons une double hypothèse. D’une part leurs littératies sociale, familiale, scolaire influenceraient leurs représentations du texte et des pratiques liées à l’écrit. D’autre part ces littératies pourraient être mises en relation avec leur rapport à l’écrit tel qu’il se dégage de leur posture adoptée lors de la lecture/compréhension/interprétation d’un texte : interprétant, discutant, récitant (A. Jorro, 1999). Du point de vue méthodologique, nous avons opté pour une recherche de type qualitatif-quantitatif. Nous avons proposé à nos informateurs un questionnaire et une expérience de lecture/compréhension/interprétation de texte comme outils d’investigation. Sur le plan didactique, nous pensons qu’une pratique pédagogique basée sur la littératie permettrait aux enseignants de mieux cerner les différents aspects de la culture écrite de leurs élèves et, partant, de leur proposer des activités susceptibles d’améliorer leurs compétences écrites

  • Titre traduit

    Analysis of some aspects of the literacy of Yemeni students learning French at the Faculty of Arts in Sana'a


  • Résumé

    These last years, the notion of littératie appeared in didactics of French as a mother tongue and, in a less sensitive way, in didactics of French as foreign language. The littératie can be defined as all manifestation of written culture in a given society (Souchon, on 2001). This leads to approach otherwise the skills in written communication. This research concerns the problems met by Yemenite teachers of the faculty of Arts of Sanaa to enter into another littératie (French in this particular case). We make a double hypothesis. On one hand, their social, family, school littératies would influence their representations of the text and the practices related to writing. On the other hand, these littératies could be put in relation with their link to writing as this one can be seen in their postures adopted during the reading / understanding / interpretation of a text: interpreter, discusser, reciter (In. Jorro, on 1999). From the methodological point of view, we opted for a research of qualitative-quantitative type. As tools of investigation, we proposed to our public of learners a questionnaire and an experience of reading / understanding / interpretation of text. On the didactic level, we think that an educational practice based on the littératie would allow the teachers to better encircle the various aspects of the written culture of their pupils and, then, they can propose them activities susceptible to improve their written skills

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (455 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-322

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2010.1007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.