Economie des guerres civiles : analyse économique des conflits armés intra-étatiques en Afrique Occidentale

par Souleymane Abba Gana

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Stéphane Callens.

Soutenue le 12-11-2010

à l'Artois, dans le cadre de ED Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management (n°73).

Le président du jury était Jean-Gabriel Contamin.

Le jury était composé de Stéphane Callens, Jean-Gabriel Contamin, Gilles Ferreol, Bernard Guesnier, Nikki Blackwell, Benoît Lallau.

Les rapporteurs étaient Gilles Ferreol, Bernard Guesnier.


  • Résumé

    Les guerres civiles en Afrique sont multiples, désastreuses et multicausales. Cependant les analyses privilégient fréquemment les causes identitaires liées à l‟ethnique ou à des faits historiques. Il est proposé ici, une analyse différente par une approche économique. Si au sens de l‟économie classique ou néoclassique, les ressources naturelles sont une dotation constituant un avantage absolu ou comparatif, en Afrique, elles contribuent à alimenter les guerres intra-étatiques pénalisant ainsi tout effort de développement. L‟exploitation d‟uranium au Niger, loin de permettre une performance économique grâce aux revenus qu‟elle génère, représente a contrario une double source de « malédiction » : Conforme au « syndrome hollandais » accompagné de la médiocrité économique qui le caractérise mais constitue également un enjeu autour duquel se fonde la rébellion armée.

  • Titre traduit

    Economics of civil wars : analysis of the intra-state armed conflicts in West Africa


  • Résumé

    The civil wars in Africa are multiple, disastrous and multicausal. However analyses privilege frequently the identical causes connected to the ethnic or to the historic facts. It is proposed here, a different analysis by an economic approach. If in the sense of the classic or neo-classic economy, natural resources are an endowment constituting an absolute or comparative advantage, in Africa, they contribute to feed the intra-state wars punishing any effort of development. The exploitation of uranium in Niger, far from allowing an economic performance thanks to the income which it generates, represents a double source of "curse": in compliance with the "dutch disease" accompanied with the economic mediocrity which characterizes it but also constitutes a stake in which bases the armed rebellion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.