Aspects culturels dans la traduction du conte merveilleux : roumain<=>français

par Alina Chirtes Pelea (Chirtes)

Thèse de doctorat en Traductologie

Sous la direction de Rodica Pop et de Michel Ballard.

Soutenue le 11-06-2010

à l'Artois en cotutelle avec l'Université Babès-Bolyai (Roumanie), dans le cadre de ED Sciences de l'Homme et de la Société (n°473).

Le jury était composé de Rodica Pop, Michel Ballard, Muguras Constantinescu, Jean Peeters, Izabella Badiu, Jean-Pierre Dubost.

Les rapporteurs étaient Muguras Constantinescu, Jean Peeters.


  • Résumé

    L’objectif de notre thèse est d’étudier l’influence que le contexte extérieur (historique, politique, culturel) peut avoir sur les décisions textuelles des traducteurs dans le cas particulier de la traduction de contes merveilleux du roumain en français et du français en roumain. Cette recherche, qui s’inscrit dans le cadre général de la sociologie de la traduction, part du constat d’une asymétrie fondamentale entre les deux cultures et langues considérées. D’un côté le français occupe une position centrale dans le champ culturel et littéraire mondial et a constitué pendant longtemps une source de modèles pour l’espace roumain ; d’autre côté, le roumain , doué d’une littérature nationale plus jeune, est en position périphérique sur le plan international. Au fil des chapitres, cette asymétrie, ayant des racines historiques et des conséquences visibles sur le volume des échanges dans un sens et dans l’autre, s’avère plus profonde. Elle se manifeste au niveau des acceptions et des connotations qu’acquiert le genre des contes dans les deux cultures, des horizons d’attentes des lecteurs des stratégies éditoriales et des publics visées par les traductions. Notre étude d’un corpus de traductions directes montre que ces rapports inégaux marquent aussi les décisions des traducteurs quant à la transposition des désignateurs culturels et de toute une série d’éléments stylistiques. Dans les traductions du roumain, il y a tendance à l’étrangéisation, tandis que les traductions du français penchent en général vers une attitude acclimatante. Les raisons en sont liées aux différents volets de l’asymétrie entre les deux cultures.

  • Titre traduit

    Cultural aspects in translating fairy tales : romanian <=> french


  • Résumé

    The scope of this research is to examine the bearing of the historical, political and cultural context on the textual choices translators of fairy tales make, specifically the choices made by romanian-french, french-romanian translatiors. The research aligns itself with the general framework of the sociology of translation and is premised on the assumption the cultures under consideration find themselves in an essentially asymmetrica relation. French on the one hand enjoys a privileged literary and cultural status worldwide, having long acted as a source of continuous inspiration for Romanian culture. Romanian culture on the other hand, with a younger national literature, occupies a marginal position in the international arena. Along our research, this asymmetrical relation, rooted as it is in historical factors, and impacting significantly on cultural exchange, has proved to be even more profound. The asymmetry manifests itself at the level of the differing acceptations and connotations the fairy tale genre acquires in the two cultures, the readers horizon of expectations, the editorial strategies and the audience targeted by translations. The corpus we peruse illustrates the influence of these disparities on the choices made by translators as regards cultural designations as well as stylistic elements. Thus, while in the rendition of tales from Romanian, we note a tendency toward foreignisation, translations from French evidence for the larger part an assimilate, adoptive practice. It is our contention that the reasons for this lie in the different valences informing the asymmetry at work between the two cultures.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.