Acceptation et usage des systèmes de paiement électronique de détail par les consommateurs

par Frank-Mahé Lentz

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Marc Bidan.

Soutenue en 2010

à Angers .


  • Résumé

    L'utilisation des systèmes de paiement électronique s'est fortement développée depuis deux décennies dans presque tous les pays. Cette tendance a encouragé des acteurs variés à proposer des systèmes de paiement électronique (SP-e) orientés vers de nouveaux usages, tels que le paiement en ligne, le paiement mobile, ou le micro paiement. Ces nouveaus SP-e tardent cependant à s'imposer. Parmi les facteurs qui expliquent les difficultés de ces nouveaux SP-e, le problème de l'assimilation de ces technologies par le consommateur apparaît comme central. Les modèles destinés à expliquer l'assimilation des technologies, traditionnelement utilisés en SI et développés dans un contexte organisationnel, ne peuvent cependant qu'apporter des réponses partielles aux praticiens. En effet, ces modèles ne permettent pas de capter les spécificités des SP-e. En particulier, ces modèle ignorent l'influence des effets de réseau sur l'assimilation des technologies. L'objectif de cette thèse est de proposer et de valider un modèle permettant une meilleure appréhension de l'assimilation des SP-e. Ce travail de recherche, basé sur une analyse préalable des corpus théoriques et sur une approche quantitative par équations structurelles (227 porteurs d'une solution de micro-paiement), propose d'expliquer l'échec ou le succès d'un SP-e en accordant une importance particulière aux notions d'effet de réseau (référent/global),de norme sociale et de risques, au sein des marchés particuliers que sont les machés bifaces. Cette recherche permet notamment de clarifier l'offre de SP-e en proposant une typologie qui met l'accent sur le prescripteur plus que sur l'utilisateur final.

  • Titre traduit

    Acceptance and use of retail electronic payment systems by consumers


  • Résumé

    The use of electronic payment systems has developed considerably over the past two decades in almost every country. That trend has encouraged various actors to offer electronic payment systems (e-PS)-oriented new uses, such as online-payment or micro-payment. However, the new e-PS is slow to to take hold. Among the factors that explain the difficulties of those new e-PS, the problem of assimilation of such technologies by consumers is seen as central. The models explaining technology assimilation, traditionally used in IS have been developed in an organizational context and can only bring partial answers to practicioners. Indeed, those models fail to capture the specificities of e-PS. In particular, those models ignore the influence of network effects on technology assimilation. The objectives of the this thesis is to propose and validate a model for better understanding of the assimilation of e-PS. This research, based upon a preliminary analysis of theorethical literature and a quantitative approach using structural equation models (227 carriers of a solution of micro-payment), proposes to explain the failure or success of an e-PS, giving special importance to the concept of network effects (referent / global), social norm and risks in the specific markets that are two-sided markets. This research hepls to clarify the offer of e-PS, proposing a typology that focuses on the prescriber rather than on the end user

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (341 p.)
  • Notes : Diffusion de la thèse en ligne et de substituts papier de la thèse non autorisés
  • Annexes : Bibliographie p. 296-312

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Droit - Economie - Santé.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.