Variabilité et recombinaison génétique du virus de l'hépatite C : implications virologiques et cliniques

par Virginie Morel

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire, moléculaire et microbiologie

Sous la direction de Sandrine Laluc Castelain.

Soutenue en 2010

à Amiens .


  • Résumé

    L’évolution du virus de l’hépatite C (VHC) et sa grande variabilité génétique résultent d’un équilibre entre une adaptation rapide à son environnement sous l’influence de pressions de sélection (réponse immune de l’hôte, traitement antiviral) et une accumulation de changements de séquences au cours du temps (évolution neutre). La variabilité du VHC est principalement due à une accumulation de mutations qui s’exprime à différents niveaux, avec la distinction de génotypes et sous-types, la circulation sous forme d’une quasi-espèce et une hétérogénéité variable le long du génome. Un autre mécanisme plus brutal est la recombinaison génétique observée chez de nombreux virus à ARN mais décrite comme un événement rare pour le VHC. Nous avons étudié au travers d’une situation clinique particulière, l’émergence d’une souche recombinante de génotype 2k/1b dans un contexte d’infection multiple par le VHC. Nous avons étendu cette étude à une analyse plus globale de la recombinaison génétique dans l’infection par le VHC. La deuxième partie de ce travail s’est intéressée aux conséquences de cette variabilité dans ses implications cliniques et thérapeutiques. Nous avons abordé d’une part, l’implication éventuelle de la variabilité des glycoprotéines d’enveloppe E1 et E2, dans la reconnaissance du VHC par les anticorps neutralisants. D’autre part, nous avons étudié l’hétérogénéité de la quasi-espèce de la protéine p7 chez des patients porteurs du VHC et traités par l’amantadine, afin de déterminer une corrélation éventuelle entre la variabilité de p7 et la réponse au traitement et/ou inversement un effet potentiel de cet antiviral sur la protéine p7.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (180 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Pôle Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : WC 536 MOR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.