Insuffisance rénale chronique et risque cardiovasculaire

par Sophie Liabeuf

Thèse de doctorat en Biologie. Santé

Sous la direction de Ziad Massy.

Soutenue en 2010

à Amiens .


  • Résumé

    L'insuffisance rénale chronique (IRC) est un problème de santé publique du fait de l'augmentation constante de son incidence avec le vieillissement de la population. Les complications cardiovasculaires sont fréquentes chez les patients en IRC. Le but de cette thèse est d'étudier le risque cardiovasculaire au sein d'une cohorte de patients adultes à différents stades d'IRC. Pour cela, les interrelations entre certains paramètres vasculaires, les marqueurs biologiques et la mortalité globale et cardiovasculaire ont été recherchées. Dans cette étude, nous avons démontré que la rigidité artérielle, évaluée par la vitesse de l'onde de pouls, et les calcifications vasculaires, évaluées par techniques radiologiques, apparaissent dès les stades précoces de l'IRC. Toutefois, seules les calcifications vasculaires progressent avec l' aggravation de cette maladie. Comme l'excès de morbi-mortalité cardiovasculaire chez les patients en IRC n'est pas totalement expliqué par la prévalence des facteurs de risques traditionnels, nous avons évalué l'impact de certaines nouvelles toxines urémiques sur les paramètres vasculaires et la mortalité totale et cardiovasculaire. Nos travaux démontrent que les concentrations sériques d’indoxylsulfate et de p-cresylsulfate (2 toxines urémiques liées aux protéines) sont significativement élevées dans les stades tardifs de l'IRC par rapport aux sujets contrôles et sont associées aux altérations vasculaires et à l’augmentation de la mortalité totale et cardiovasculaire chez ces patients (indépendamment de ces paramètres vasculaires). De plus, nous démontrons que la prévalence du déficit en vitamine D était élevée chez les patients en IRC, et que ce déficit a été associé à l’augmentation de la mortalité, indépendamment des calcifications vasculaires et de la rigidité. Malgré la taille réduite de notre cohorte de patients, les études menées pour cette thèse ont permis de mieux connaître et d’identifier de nouveaux facteurs/marqueurs qui pourraient être impliqués dans l’augmentation de morbi-mortalité dans cette population. Toutefois, des études prospectives interventionnelles sur un nombre plus important de patients en IRC sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

  • Titre traduit

    Chronic kidney disease and cardiovascular risk


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chronic kidney disease (CKD) becomes an increasingly serious public health problem due to the population aging. In particular, CKD patients are at high risk of developing premature cardiovascular disease (CVD). The main purpose of this thesis was to evaluate the CVD risk in a cohort of adult patients at different CKD stages by evaluating the relationship between vascular parameters, biochemical markers and overall & cardiovascular mortality. We found that arterial stiffening (as measured by the pulse wave velocity) and vascular calcification (as measured by radiology techniques) began early in CKD. However, we found that vascular calcification appears to be a progressive process, since the intensity and frequency of vascular calcification increase gradually but significantly as CKD worsens. Since the high total and cardiovascular mortalities in CKD patients cannot be fully explained by traditional cardiovascular disease risk factors, we investigated the impact of new uremic toxins on vascular parameters and mortality. We demonstrated that serum levels of indoxylsulphate and p-cresylsuphate were elevated in late-stage CKD, and were associated with vascular abnormalities and overall and cardiovascular mortalities (independently of vascular parameters ). Furthermore, we found that vitamin D deficiency and insufficiency were highly prevalent in this CKD cohort, and were associated with both mortalities independently of vascular calcification and stiffness. This work identified several important markers/factors that are potentially involved in the high mortality seen in CKD patients. However, these findings need to be confirmed by prospective large clinical studies in larger CKD populations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 116-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Pôle Santé.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : WJ 100 LIA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.