Impact global de l’huile minérale blanche sur le pathosystème plante-puceron-virus : vers de nouvelles perspectives de lutte contre les virus non persistants

par Maria Martoub

Thèse de doctorat en Biologie. Entomologie

Sous la direction de Philippe Giordanengo et de Arnaud Ameline.

Soutenue en 2010

à Amiens .


  • Résumé

    Au champ, le contrôle de la transmission non persistante du virus Y de la pomme de terre repose sur l’utilisation d’huiles minérales blanches en épandage hebdomadaire. Si ces traitements sont efficaces, leurs modes d’action ne sont pas complètement élucidés. Au cours de ces travaux de thèse, nous avons été amenés à évaluer l’impact du traitement sur chacun des 3 partenaires du pathosystème : la plante, le virus et son vecteur, le puceron. Nous avons montré que le traitement des plants de pomme de terre avant leur infestation par des pucerons virulifères, réduit significativement la transmission du virus YNTN. De plus, celui-ci affecte le comportement et la physiologie du puceron colonisateur M. Euphorbiae. Nous avons caractérisé des effets négatifs sur l’orientation du puceron adulte et la survie des stades larvaires. Des effets probiotiques se traduisent par l’amélioration de la survie et de la reproduction des pucerons adultes, ainsi que de certains paramètres de la prise alimentaire. Etonnement, nous montrons que l’exposition directe du puceron au traitement suffit à déclencher des effets similaires : aphicides et probiotiques. Enfin, nous montrons que le traitement de la plante entraine des événements cellulaires précoces et tardifs similaires aux processus de perception et de signalisation en réponse à un bioagresseur. Les résultats obtenus placent l’huile minérale parmi les méthodes de lutte alternatives des plus prometteuses, pour son efficacité et qui répond aux préoccupations environnementales actuelles.

  • Titre traduit

    Global impact of white mineral oil on the plant - aphid - virus system : towards new perspectives of nonpersistently transmitted virus control


  • Résumé

    Mineral oil weekly spray has been shown to efficiently reduce non persistent PVY transmission in the field. To date, its mode of action is poorly understood. In this project we assessed mineral oil effect on each partner of the plant – aphid – virus system. We showed that potato plant treatment prior to viruliferous aphid infestation, led to significantly reduced virus YNTN transmission. Besides, it affects M. Euphorbiae behaviour and physiology. Indeed, we characterized negative effects on adult orientation and nymphal survival. Other probiotic effects characterized were: enhanced longevity and reproduction of surviving adults, and some parameters related to feeding behaviour as well. Surprisingly, we demonstrated that direct aphid exposure to mineral oil is sufficient to trigger similar aphicid and probiotic effects. Eventually, we show that plant treatment triggers cellular events similar to pathogen perception and signalling response. Our results highlight the high-potential use of mineral oil as alternative method in virus transmission control, for its efficacy and environment friendly use as well.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (139 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 120-136

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 51 2010-22
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.