La Stabilisation d'une économie globalisée instable : une contribution inspirée des travaux de H. P. Minsky

par Samba Diop

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Jaime Marques-Pereira.

Soutenue en 2010

à Amiens .


  • Résumé

    Cette thèse étudie le degré d'articulation entre l'Hypothèse d'Instabilité Financière (HIF) et la caractérisation du « Money Manager Capitalism » (MMC) chez Minsky pour en préciser l'apport dans le débat sur la crise financière asiatique de 1997 et sur la crise financière nordaméricaine de 2007. Ce travail contribue ainsi à la recherche sur l'analyse des crises financières à travers les résultats suivants : 1/ Un état des lieux du débat sur l'HIF qui pointe le problème non résolu de l'articulation micro/macro conduisant à en souligner la dimension institutionnelle à la lumière des travaux postérieurs de Minsky. 2/ Une analyse des apports et des limites des conséquences analytiques de l'HIF dans la caractérisation du MMC, ce qui éclaire la spécificité de Minsky dans le courant postkeynésien. 3/ Une mise en évidence des facteurs endogènes de la crise asiatique, conformément à ces deux interprétations (micro et macro) des fondements financiers de l'instabilité du capitalisme, éclaire le caractère doxique du débat sur les responsabilités respectives de la libéralisation et de la "qualité" des institutions. 4/ Une révision du débat postkeynésien sur le caractère endogène ou exogène de la crise des subprimes par une approche pluraliste conforte l'idée d'une dépendance de sentier du changement institutionnel dans la finance - notamment en ce qui concerne les agences de notation et la réactivité de la politique monétaire, comme facteur explicatif de la dérive Ponzi des agents à l'origine de la crise - ménages et prêteurs. Ce travail donne à voir de la sorte une explication des conditions macro-économiques et institutionnelles de l'évolution endogène des comportements menant à la crise. Une telle analyse replace la déflation salariale au coeur de la vulnérabilité financière et donc du débat normatif en la matière

  • Titre traduit

    Stabilizing a globalized unstable economy : a contribution inspired by H. P. Minsky's work


  • Résumé

    Our thesis studies the articulation between the Financial Instability Hypothesis (FIH) and the Money Manager Capitalism (MMC) description in Minsky's work in order to précise his contributions to the debate of the 1997 Asian financial crisis and 2007 North American financial crisis. Our work contributes to financial crises analysis through the following results : 1- An inventory on FIH debate which points out the unresolved problem of micro-macro articulation leading us to underline the institutional dimension, in the light of Minsky's later works. 2- An analysis of contributions and limits of FIH analytic conséquences in the characterization of MMC, which clarifies Minsky's specificity in the post-Keynesian approach. 3- An identification of endogenous factors of the Asian crisis, according to these two interpretations (micro and macro) of the financial bases of capitalism's instability, which enables to illuminate the doxical character of the debate on the respective responsibilities of liberalization and the "quality" of institutions. 4-A review of post-Keynesian debate on endogenous/ exogenous character of the subprime crisis according to a pluralist approach reinforces the idea of path dependency on institutional change in finance. Our work presents an explanation of macroeconomic and institutional conditions of endogenous behaviours evolution leading to the crisis. This analysis replaces wage deflation at the heart of financial vulnerability and then on the normative debate

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (353 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 317-348

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 55 2010-13
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.