La personnalité interculturelle : socialisation, enculturation, interculturation

par Julien Teyssier

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Patrick Denoux.

Soutenue en 2010

à Amiens .


  • Résumé

    La théorie de la personnalité interculturelle qui est exposée céans s'enracine dans une perspective interactionniste, qui défend l'idée que c'est l'Homme qui crée l'extériorité, qui crée l'Homme. Cette réciprocité donne à la socialisation, à l'enculturation, à l'interculturation, et aux réactions psychologiquestransitoires des places centrales dans cette recherche ; de telle manière que l'hypothèse générale s'exprime ainsi : "La nature de la personnalité interculturelle dépend de l'appropriation par le sujet des dimensions culturelles, sociales et interculturelles, du contexte dans lequel il vit". La teneur de ce postulat impose que l'étude porte sur des aires culturelles distinctes. C'est pourquoi les habitants des villes de Buenos-Aires (Argentine), de Hong-Kong (Chine) et de toulouse (France) ont été choisis pour répondre à un questionnaire multidimensionnel, qui découle de l'approche théorique et qui permet de tester l'hypothèse présentée. L'analyse des résultats démontre que l'appropriation des dimensions culturelles, sociales et interculturelles influence la nature de la personnalité interculturelle qui peut être développée. Aussi, l'auteur valide son hypothèse, en précisant que l'extériorité vécue diffère de l'extériorité donnée. Néanmoins, il relève que de nombreuses limites méthodologiques entravent la pertinence de cette étude. Il précise que d'autres recherches s'étayant sur le dépassement des limites sontnécessaires pour faire évoluer le concept crucial de personnalité interculturelle.

  • Titre traduit

    Intercultural personality : socialization, enculturation, interculturation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (438, 157 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.439-449. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : P 2642
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.