Modes et facteurs de la politisation autour de l'islam : le cas du Danemark en perspective comparative avec la France

par Katrine Rømhild

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Françoise Lorcerie.

Soutenue en 2010

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    La politisation autour de l’islam s’observe à la fois au Danemark et en France. A partir de l’arrière-plan institutionnel et du discours dominant, cette thèse analyse l’activisme politique autour de l’islam – les principaux épisodes, cadrages et la configuration d’acteurs non-musulmans et musulmans. La comparaison asymétrique des deux cas, basée sur une lecture interprétative de sources écrites et sur des entretiens qualitatifs, procède autour d’axes analytiques. L‘islam est construit en problème publique par référence à deux dispositifs institutionnel régulant les rapports entre Etat et religion et l’incorporation des minorités. La catégorisation des musulmans passe au Danemark par l’absence d’un cadre clair pour la régulation du pluralisme religieux et par la lecture culturaliste prédominante, et en France par la notion de laïcité et l’idée d’une ’représentation musulmane’. Dans les deux pays, l’arrangement institutionnel à caractère monoreligieux est un facteur pour l’intensité de la politisation autour de l’islam. Autre facteur : la tension interne aux ‘modèles nationaux’. Dans le cas danois, la tension entre des droits pluriculturels étendus et des normes monoculturelles ; en France, la tension entre le discours officiel républicain et des pratiques ethnicisantes. La politisation autour de l’islam amène dans les deux pays un déplacement dans un sens monoculturel et ethnonational. La catégorisation majoritaire des musulmans structure une sélection de ‘représentants’ musulmans qui témoigne de stratégies d’appropriation de la catégorie assignée. L’analyse montre la nécessité de prendre en compte les différentes scènes – national, local, européenne, transnationale - régies par des fonctionnements différents. Au niveau européen, l’UE promu la législation antidiscriminatoire mais un autre courant conçoit le projet européen en opposition à l’islam

  • Titre traduit

    Patterns and factors of the politicisation of Islam : the case of Denmark in coparative perspective with France


  • Résumé

    The politicisation of Islam can be observed in both Denmark and France. This thesis builds on the hypothesis of the importance of institutions and discourse for an understanding of the central episodes, the framing and activism through which Islam is constructed as a public problem. Through an asymmetrical comparison, building on an interpretative reading of written sources and on qualitative interviews, the analysis focuses on factors and patterns. Two institutional arrangements are central to the process: the regulation of the relation between state and religion, and the incorporation of minorities. In Denmark, the regulation of religious pluralism is ambiguous and a culturalist framing is predominant in France, the notion of ‘laïcité’ and the idea of the necessity of a ‘Muslim representation’ shape the process. In both countries, the monoreligious institutional arrangement as well as inherent tensions in the national models create potential for politicisation. In Denmark, there is tension between wide-ranging multicultural rights and strong monocultural norms. In France, tension exists between the official republican discourse and practices that promote ethnicisation. The institutional arrangements of both countries have developed in a monocultural and ethnonational direction. Majority categorization of Muslims structures a selection of ‘representatives’ in a process of appropriation of the assigned category. The analysis further shows the necessity of taking into account the various levels of the politicisation process – local, national, European and transnational. On the European level, the political institutions favor the implementation of nondiscrimination, but there is also a trend conceiving European identity in opposition to Islam

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (337 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 304-333

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2879
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Institut d'études politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2010/ 5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.