La dynamique du réglementation environnementale : bienveillance ou opportunisme du décideur public

par Louis Jaeck

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Centi.

Soutenue en 2010

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Cette thèse s’inscrit dans le champ de l’analyse économique des choix publics appliquée aux décisions de politiques environnementales. Elle cherche à expliquer l’écart entre les recommandations des économistes en matière de réglementation environnementale et la réalité des politiques mises en œuvre. Elle s’inscrit dans une démarche positive et discute dans une première partie le réalisme de l’hypothèse de bienveillance du décideur public dans les théories de la réglementation. Elle s’appuie sur les développements de l’Economie Politique Autrichienne fondés sur l’hypothèse d’apprentissage politique ainsi que sur les résultats empiriques des travaux de l’école des choix publics. Dans une seconde partie, elle s’inscrit dans la démarche méthodologique de l’école des choix public fondée sur l’hypothèse d’opportunisme et recherche les déterminants de la dynamique de la réglementation environnementale. Elle s’inscrit dans la littérature de la recherche de rente et développe un modèle de la dynamique de la réglementation fondée sur l’influence des biais cognitifs. Ce modèle permet de déterminer les conditions des cycles des instruments de réglementation environnementale. Cette grille analytique permet de rendre compte et de prédire l’évolution des politiques environnementales dont les enjeux sont entourés de controverses scientifiques, telles que les politiques climatiques.

  • Titre traduit

    The dynamic of environmental regulation : benevolent or opportunistic policy makers?


  • Résumé

    This thesis contributes to the political economy literature on environmental policy. It seeks to explain the divergence between economist’s prescription on one hand and policy implementation on the other hand. In the first part, it looks at the theories of regulation and discusses the realism of the benevolence assumption of public decision maker. It refers to the development of Austrian Political Economy based on the principle of policy learning and on the empirical evidences of public choice theorists that relates to the determinants of environmental regulation. In the second part, it uses the Public Choice methodology based on opportunistic policymaker and investigates from a theoretical point of view the determinants of the dynamic of environmental regulation. It refers to rent seeking theory and develop a model of a dynamic of regulation that is based on the influence of cognitive bias on public policies. Such a model enables us to determine the conditions of cycles in environmental regulation. It enhances to understand and predict environmental policies that are surrounded on scientific controversies, such as climate policies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (353 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.305-346

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2831/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.