Ampleur et conséquences écologiques de l’envahissement du littoral corse par la fourmi d’Argentine (Linepithema humile, Mayr)

par Olivier Blight

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Jérôme Orgeas et de Erick Provost.

Soutenue en 2010

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Originaire d’Amérique du Sud, la fourmi d’Argentine, Linepithema humile, a su profiter de l’essor du commerce international à la fin du 19ème siècle pour envahir de très nombreuses régions du globe soumises à un climat méditerranéen ou subtropical. Elle est aujourd’hui présente en forte densité dans le sud-ouest de l’Europe, le long des côtes portugaises, espagnoles, françaises et italiennes. Malgré sa présence en Corse depuis près de 50 ans, très peu de données sont disponibles sur les causes et conséquences de cette invasion. En ce sens, le présent travail a pour but d’apporter un éclairage précis sur trois axes majeurs de recherche sur la fourmi d’Argentine, à savoir sa structure sociale, sa distribution et dynamique d’expansion, et ses impacts sur la faune et la flore indigènes. Il s’inscrit dans le cadre des problématiques de gestion et de contrôle des espèces invasives. Notre étude confirme le caractère invasif de la fourmi d’Argentine le long du littoral corse. Grâce à des analyses comportementales, chimiques et génétiques nous avons montré qu’elle est organisée en deux supercolonies en Corse dont la supercolonie « corse » qui constitue une nouvelle entité pour l’Europe. L’exploration de près de 80 sites le long du littoral a permis de souligner la forte expansion de son aire de distribution depuis ces 10 dernières années. L’Homme à travers ses différentes activités constitue le moteur de cette dynamique d’invasion. Nous avons également mis en évidence grâce à des tests comportementaux, la résistance d’une espèce dominante indigène, Tapinoma nigerrimum face à l’invasion, pouvant expliquer l’hétérogénéité de la distribution des fourmis d’Argentine en Corse. Une fois introduites, elles peuvent envahir les milieux naturels et conduire à une réduction de richesse des communautés indigènes qui peut atteindre près de 80 %. Deux facteurs peuvent expliquer ce succès écologique : l’occupation de l’espace qui permet aux fourmis d’Argentine de maintenir une forte pression de compétition dans l’habitat et leur forte agressivité interspécifique qui peut se traduire par des raids sur les nids ou des colonnes de fourmis indigènes. Enfin, nous avons étudié l’effet direct de l’élimination des fourmis indigènes pour la dispersion des graines d’Anchusa crispa, plante endémique corso-sarde, rare et menacée. Les fourmis d’Argentine dispersent plus de graines que les espèces natives, diminuent la pression de prédation d’espèces granivores et semblent faciliter la germination des graines. Ces résultats montrent pour la première fois qu’une plante indigène peut tirer bénéfice de la présence de cette espèce invasive. Ce travail apporte de nombreuses données sur la biologie et l’écologie de la fourmi d’Argentine, alimente la discussion en biologie des invasions et ouvre de nouvelles pistes de recherche.

  • Titre traduit

    Extent and ecological consequences of the invasion of the Corsican coast by the Argentine ant (Linepithema humile, Mayr)


  • Résumé

    The Argentine ant, Linepithema humile, has spread with ease across many zones of the globe with a Mediterranean or subtropical climate, transported from its native range in South America mainly through trade at the end of the 19th century. Today, it is very densely represented in southwestern Europe, along the Portuguese, Spanish, French and Italian coasts. Despite its presence in Corsica for more than 50 years, little data is available on the causes and the consequences of the invasion. The present study therefore seeks to provide comprehensive information on three main axes of research on the Argentine ant, i. E. Its social structure, its distribution and expansion dynamics and how it affects native fauna and flora. As such, the aim here is to provide useful input for the management and control of invasive species. Our study confirms the invasiveness of the Argentine ant along the Corsican coast. Using behavioral, chemical and genetic analyses, we show that it is organized in two supercolonies in Corsica, one of which, the” Corsican” supercolony, constitutes a new entity for Europe. Exploring almost 80 coastal sites, we state the strong expansion of its distribution range over the last 10 years, fuelled by human activities. We also bring to light the resistance to invasion of a dominant native species, Tapinoma nigerrimum, using behavioral tests which may explain the mosaic distribution of the Argentine ant in Corsica. We show that Argentine ants have a major impact on native ants, being able to invade natural areas, and that they can bring about an almost 80% reduction in native community richness. Two factors may explain this ecological success: their wide space occupation, potentially allowing Argentine ants to maintain high competition pressure over the whole habitat, and their high interspecific aggressiveness, which can result in raids on native ant nests or columns. Finally, we studied the direct effect of the elimination of native ants on the seed dispersal of Anchusa crispa, a rare and threatened Corsican-Sardinian endemic species. Argentine ants disperse more seeds than native ants, reduce seed predation from native harvester ants and may facilitate seed germination. These results show for the first time that the Argentine ant can be beneficial to a native endemic plant. This work provides extensive information on the biology and ecology of the Argentine ant, contributes to the ongoing discussion on invasion biology and points towards new path of research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (256 p .)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences - Inspé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 200072242
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.