Mise en oeuvre du calorimètre électromagnétique d'Atlas et de la reconstruction des électrons avec les premières données du collisionneur de protons LHC : détermination du potentiel de découverte d'un boson de jauge lourd chargé W' décroissant en un électron et un neutrino

par Marine Kuna

Thèse de doctorat en Physique des particules et astroparticules

Sous la direction de Fabrice Hubaut.

Soutenue le 20-09-2010

à Aix Marseille 2 , dans le cadre de Ecole Doctorale Physique et Sciences de la Matière (Marseille) , en partenariat avec Centre de physique des particules de Marseille (laboratoire) .

Le président du jury était Eric Kajfasz.

Le jury était composé de Fabrice Hubaut, Eric Kajfasz, Lydia Iconomidou-Fayard, Arnaud Lucotte, Marie Claude Cousinou, Daniel Froidevaux.

Les rapporteurs étaient Lydia Iconomidou-Fayard, Arnaud Lucotte.


  • Résumé

    ATLAS est un détecteur de particules installé auprès du collisionneur de protons le LHC fonctionnant depuis 2010 avec une énergie dans le centre de masse de 7TeV. L'analyse de ses premières données in situ : les muons cosmiques en 2008, puis les données faisceau du LHC de 2009 ont permis de montrer que le calorimètre électromagnétique est opérationnel et performant sur l'ensemble de sa couverture. une étude visant à évaluer la matière en son amont a montré que les informations issues des électrons permettent une cartographie de la matière du trajectographe interne jusqu'à l'entrée du calorimètre. En 2009 et 2010, l'analyse des collisions à 900GeV et 7TeV a permis de vérifier l'accord entre données et simulation des variables utilisées pour l'identification des électrons. Enfin, la recherche du boson de jauge lourd chargé W' en électron et neutrino reste possible avec une définition exclusivement carlorimétrique de l'energie transverse manquante, plus robuste pour la nouvelle physique

  • Titre traduit

    Atlas electromagnetic calorimeter and electron reconstruction commissioning with the first LHC collision data : study of the W -> ev heavy gauge boson discovery potential


  • Résumé

    ATLAS is a particule detector based at the Large Collider which has been delivering collisions with an energy in the cenre of masss of 7TeV from the start of 2010. The analysis of the first in situ data, cosmic muons in 2008 and LHC beam data in 2009, showed the electromagnetic calorimeter was operational and efficient on its whole coverage. In order to evaluate the amount of material upstream the calorimeter, a method was developed showing the information from the electron allows mapping the material from the inner tracker to the calorimeter entrance. In 2009 and 2010, the analysis of Vs=900GeV and Vs=7TeV collision data allowed to check the data-simulation agreement for electron identification variables. Finally, the search of a charged heavy gauge boson W' decaying in an electron and a neutrino remains possible using a calorimetric only definition of missing transverse energy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille II. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.