Intérêts de la variabilité de l'alvéolyse humaine dans l'estimation de l'âge en anthropologie médico-légale

par Michel Ruquet

Thèse de doctorat en Anthropologie biologique

Sous la direction de Bruno Foti.

Le président du jury était Georges Leonetti.

Le jury était composé de Bruno Foti, Georges Leonetti, Marysette Folliguet, Paul Tramini, Jean-Jacques Bonfil.

Les rapporteurs étaient Marysette Folliguet, Paul Tramini.


  • Résumé

    L' étude réalisée s'est portée sur la détermination de l’âge à partir d’investigations sur l’alvéolyse humaine.Le manque de fiabilité de l’attache épithéliale comme indicateur d’âge et l’absence de corrélation de la translucidité dentinaire sur dents entières ou coupées ont démontré l'intérêt d'un nouveau modèle odontologique d'estimation de l'âge. Nous avons, pour cela, , recruté une série importante de scanners (500)à visée implantaire assortis d’un questionnaire médico-administratif administré en face à face. Une base équilibrée en terme de sex-ratio et de classes d’âge a été constituée avec comme critère d’inclusion des secteurs dentés et observables. La deuxième phase a consisté à pratiquer des mesures biométriques de la hauteur de perte d’os alvéolaire par rapport au référent classique que constitue la jonction émail Cément. A partir des données relevées, et ajustées sur les variables individuelles et comportementales recueillies dans le questionnaire, nous avons établi une corrélation avec la variable continue, l’âge. Nous avons pu proposer un modèle d’estimation de l’âge alternatif à celui de la méthode odontologique de Lamendin avec une fiabilité identique mais applicable sur des classes d’âges de 25 à 60 ans.Cette méthode a été validée par une étude comparative de trois indicateurs d'erreurs et la formule optimisée par la méthode Bootstrap. Les modèles ont été, ensuite, appliqués sur une série de crânes anciens complets (32) et sur une population contemporaine (50). Enfin, nous avons ouvert la perspective ,à partir du même protocole, d'estimation de l'alvéolyse à partir de l'âge ajusté ou non sur les différentes variables retenues dans l'étude principale.

  • Titre traduit

    Interests of the variability of the human bone loss in the estimation of the age in forensic anthropology


  • Résumé

    The study carried out concerned to the determination of the age from investigations on the human alveolar bone loss. The lack of reliability of the tie epithelial as indicator of age and the absence of correlation of the transparency of the dentin on whole or cut teeth demonstrated the interest of a new odontological model of estimation of the age. We have, for it, recruited an important series of scanners (500) for implantological treatment matched by a medical administrative questionnaire administered opposite to face. A base balanced in term of sex-ratio and age groups was established with as criterion of inclusion of the toothed and observable sectors. The second phase consisted in practicing biometric measures of the height of loss of alveolar bone with regard to the classic referent that the junction enamel Cement establishes .From the data, and adjusted on the individual and behavioral variables collected in the questionnaire, we established a correlation with the continuous variable, the age. We were able to propose a model of estimation of the age in that of the odontological method of Lamendin with an identical but applicable reliability on age groups from 25 to 60 years. This method was validated by a comparative study of three indicators of errors and the formula optimized by the Bootstrap method. The models were, then, applied to a series of ancient complete skulls (32) and to a contemporary population (50). Finally, we opened the prospect, from the same protocol, from the estimation of the alveolar bone loss from the adjusted age or not on the various variables held) in the main study.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (139-[17] f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH3-AM-2010-01-A
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX MARSEILLE_2010_no_0660
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille II. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.