La formation des infirmières et des infirmiers au cours du XXe siècle : de l'apprentissage du genre social au genre professionnel

par Hervé Carbuccia

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Chantal Eymard-Simonian.

Soutenue en 2010

à Aix Marseille 1 .


  • Résumé

    Le processus qui a conduit les hommes à quitter "la scène" des soins généraux civils, au profit d'une fonction infirmière exclusivement genrée féminine durant la première moitié du XXe siècle est étudié en première partie de cette thèse. Cette étude réalisée à travers des productions abordant l'histoire des infirmier(e)s depuis l'Antiquité a mis en évidence deux modèles d'infirmière laïque. Ces modèles ont tenu lieu de figures identificatoires pour les sujets formés dans ces années. Le cadre conceptuel travaille les concepts d'identité, de genre et d'identité professionnelle en se centrant sur l'identification à des modèles. Les facteurs sociohistoriques et psychologiques qui ont contribué à la professionnalisation du corps infirmier et au retour progressif des hommes vers cette fonction au cours de la moitié du siècle, sont par suite interrogés. L'évolution curriculaire au cours du XXe siècle - à travers les textes législatifs relatifs à la formation et l'exercice de la profession - est examinée, en reliant cette évolution au contexte socio-historique des sous périodes définiées pour cette étude. Contexte perçu à travers des documents d'archives, les ouvrages des principaux auteurs infirmiers et les récits de 35 infirmier(e)s ayant vécu leur formation initiale au cours de la deuxième moitié du XXe sicèle. La thèse travaille le processus d'identification des sujets en formation d'infirmier(e) ainsi que le processus de construction du genre professionnel infirmier.

  • Titre traduit

    ˜The œtraining of male and female nurses in the course of the Twentieth Century : from social gender to professional gender


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existesous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (431, 336, 389 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.411-418.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.